Capture d’écran de la cagnotte organisée par l’association Amitié populaire franco-algérienne le 10 août

Une association lyonnaise récolte des dons pour aider l'Algérie face au covid-19 et aux incendies meurtriers

En difficulté depuis quelques semaines face à l'épidémie de covid-19, l'Algérie fait face à des incendies qui ravagent le nord du pays. L'association lyonnaise Amitié populaire franco-algérienne se mobilise.

Depuis juillet, l'Algérie fait face à une nouvelle vague épidémique. Les hôpitaux algériens sont en grande difficulté face à la montée du variant Delta dans le pays. À ces difficultés s'en est ajouté une nouvelle. Le nord du pays est ravagé par les incendies. Déjà 69 personnes ont trouvé la mort selon l'AFP.

À Lyon, l'association Amitié populaire franco-algérienne récolte les dons financiers et de matériels pour aider médecins et patients algériens. Composée pour la grande majorité de professionnels de santé, elle se mobilise pour la solidarité et le partage de savoirs entre la France et l'Algérie. Face aux incendies, les bénévoles de l'association lyonnaise se retroussent les manches pour accueillir des dons et les envoyer aux Algériens.

Des dons médicaux pour les victimes des incendies

L'association a diffusé une liste bien spécifique des besoins. Les bénévoles souhaitent récolter du matériel médical nécessaire pour soigner des personnes brûlées, après les incendies de Kabylie qui ont touché le nord du pays depuis le 9 août 2021. Les donateurs peuvent également faire un don en argent, en spécifiant qu'elles l'adressent pour les victimes des incendies.

"Une liste des besoins en médicaments et matériel médical nous a été transmis par un médecin sur place", explique Djamel Ait-Abderrahim, secrétaire général de l'association Amitié populaire franco-algérienne. Ce même médecin, Rémy Zilliox, membre de l'association et chirurgien plasticien, sera chargé de réceptionner les dons et de les redistribuer en Algérie selon les besoins.

"Nous envoyons les dons samedi 14 août. Il faut les envoyer au plus vite car des gens sont en train de souffrir", alarme le secrétaire général. Les particuliers et des entreprises peuvent déposer du matériel médical ou des médicaments auprès de l'association, à Lyon et même à Paris.

À Lyon, les donateurs peuvent déposer leur dons au siège de l'AFPA, 127 avenue Jean Jaurès ou aux locaux de l'entreprise Medilane, 20 Rue Jean Rostand à Genas. Un autre point de collecte se trouve à Paris, à la mosquée d'Argenteuil, qui a offert son aide à l'association face à l'urgence.

Des cagnottes pour du matériel médicale de pointe contre le covid-19

Cette solidarité envers les victimes des incendies vient s'ajouter à une mobilisation de plusieurs mois de l'association pour apporter une aide aux hôpitaux algériens. Touchée par la nouvelle vague de covid-19 due au variant Delta, l'Algérie subit une forte pression hospitalière et un manque de matériel. 414 concentrateurs et 3000 masques à haute concentration ont été envoyé par l'association, grâce à une cagnotte qui a récolté 30 000 euro.

Lancée le 10 août, une nouvelle cagnotte réunit le 12 août déjà plus de 200 000 euros. "Cette cagnotte vise à acheter des Optiflow, c'est une machine utilisée en réanimation pour éviter l'intubation", développe Djamel Ait-Abderrahim. Le pays est notamment en manque d'oxygène pour les cas les plus grave de covid-19.

"On a lancé des appels sur les réseaux sociaux et sur des chaînes de TV pour que des médecins volontaires et disponibles viennent en Algérie prêter main forte. Il y a des médecins, anesthésistes ou urgentistes majoritairement, qui veulent aider", détaille le secrétaire général. L'opération a été lancée il y a une semaine. Selon lui, les candidats affluent et seules les autorisations de l'état algérien manquent pour envoyer du personnel. Manque également un avion... qui devrait être affrété par l'État algérien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut