Un tutorat de prestige pour les jeunes défavorisés

Lancé par l'EM-Lyon et l'ENS, "multi-campus multi-quartier" rapproche des élèves de lycées en difficulté avec des étudiants de grandes écoles.

C'est le moment de vérité pour ce dispositif vieux de cinq ans. Ce tutorat vise à favoriser l'accès aux grandes écoles de lycéens défavorisés : nous saurons cette année si un certain nombre d'entre eux accéderont à ces formations de prestige. "Multi-campus multi-quartier" est bénévole, pourtant EM-Lyon a dû opérer une sélection entre ses étudiants volontaires. 180 d'entre eux ont été choisis pour accompagner 550 lycéens issus de cinq établissements en difficulté : Robert Doisneau à Vaulx-en-Velin, Marcel Sembat et Jacquel Brel à Vénissieux, Frédéric Faÿs à Villeurbanne et La Martinière-Duchère dans le 9e arrondissement.

"Ce n'est pas une préparation au concours d'entrée, pas plus qu'un soutien scolaire, prévient Patrice Houdayer, directeur général délégué de l'EM-Lyon. Il s'agit d'un véritable accompagnement qui comprend des sorties culturelles". Chaque élève de terminale bénéficie de 200 heures de tutorat, en tout petit groupe (1 à 3 lycéens par étudiant). Ils sont aussi encouragés à nourrir des ambitions universitaires. "Une centaine d'élèves ont ainsi pu intégrer des prépas", indique Patrice Houdayer. Et certains décrocheront peut-être cette année leur entrée à l'EM, à l'issue du concours d'entrée.

à lire également
Sur le site de la Manufacture des Tabacs, la faculté de Droit de l'Université Jean Moulin Lyon 3 ouvre pour la première fois ses portes en soirée, le jeudi 4 octobre. Au programme : conférences de ténors du barreau, procès fictif du personnage Severus Rogue de Harry Potter ou projection et débat autour du documentaire déjanté "Ni juge, ni soumise" en présence de la juge d'instruction belge Anne Gruwez  et des réalisateurs de l'émission Strip-tease...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut