Un rassemblement à Lyon en soutien aux civils d'Alep

Selon l’événement Facebook, des milliers de personnes devraient se réunir ce samedi 17 décembre, place Bellecour, pour une manifestation de soutien aux victimes civiles des bombardements à Alep.

La bataille d'Alep touche à sa fin. Depuis près d'un mois, les forces du régime de Bachar Al-Assad tentent de reprendre la ville aux mains de rebelles. C'est désormais chose faite, Alep est tombée. La nuit du 12 décembre, date de l'offensive finale, fut particulièrement violente. Selon un décompte de l'ONU, établi le 13 décembre à la mi-journée, au moins 82 civils ont perdu la vie, durant cet assaut nocturne.

Un rassemblement place Bellecour

Plusieurs manifestations sont organisées dans le monde pour soutenir le peuple syrien. En France, la tour Eiffel s'est éteinte ce mercredi 14 décembre. À Lyon, un rassemblement est organisé ce samedi 17 décembre, place Bellecour, à partir de 16 h 30. Le Président élu du Conseil Local de La Ville d'Alep, plus communément appelé maire d'Alep-Est, est à l'origine de ce rassemblement auquel il participera. Depuis de nombreux mois, Brita Hagi Hasan demande le soutien de la communauté internationale.

Sur les réseaux sociaux, l'événement a d'ores-et-déjà été relayé des milliers de fois. Si l'on en croit le nombre d'inscriptions à la manifestation, près de 3000 personnes seraient attendues place Bellecour, ce samedi.

"Venez avec des bougies, avec des pancartes, avec votre amour, votre humanité et votre détermination pour faire barrage à la propagande Assado-poutinienne et mettre les dirigeants du monde entier devant leurs responsabilités !", écrit le Collectif des Amis d'Alep.

Les réseaux sociaux sont très utilisés pour faire parvenir des images du conflit, puisqu'aucun journaliste occidental n'est présent sur le terrain. De nombreuses vidéos témoignent de l'horreur vécue dans les quartiers rebelles de la ville.

"J’espère que vous pourrez faire quelque chose pour les gens d’Alep, ma fille et les autres enfants", confiait un professeur syrien, coincé entre les forces rebelles et celles de l'armée syrienne dans une vidéo Facebook qui a fait le tour du monde.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut