local d'En marche vandalisé
DR

Un pot de peinture lancé sur la vitrine du QG lyonnais d'En marche

Dans la nuit de vendredi à samedi, un pot de peinture a été lancé sur la vitrine du QG de campagne lyonnais d'En Marche. Une preuve que "la tension monte pour ce second tour", selon Renaud George, qui fait partie de la direction de campagne d'Emmanuel Macron.

Samedi 29 avril au matin, les militants du mouvement En Marche d'Emmanuel Macron n'ont pu que déplorer les dégâts sur la façade de leur local du centre-ville de Lyon. Pendant la nuit, un pot de peinture avait été lancé sur la vitrine, recouvrant les portes et les vitres du local. "Nous n'avions pas connu cela pendant le premier tour, rappelle Renaud George, membre de la direction de campagne d'Emmanuel Macron. Cela montre que les tensions montent et que les gens que nous avons en face n'ont plus la même sérénité. Ce n'est pas grave, nous continuons, même si la campagne d'entre-deux tours semble beaucoup plus tendue." Pendant le week-end, la peinture lancée sur la vitrine a été nettoyée pour que les militants d'En marche reprennent leur travail.

1 commentaire
  1. FEFI - mer 3 Mai 17 à 8 h 50

    De quelle couleur la peinture? Rouge insoumis ou Bleu marine?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut