Capture d’écran 2012-12-28 à 15.40.59

Un gang de "hyènes" séquestre dans une cave une jeune femme

Une Lyonnaise de 20 ans a été menacée et battue à plusieurs reprises dans une cave du 9e arrondissement. Trois jeunes femmes voulaient la forcer à retirer de l'argent et leur remettre les billets.

Les faits rappellent le gang des hyènes qui, en octobre 2012, avait fait subir toutes sortes de sévices à une adolescente vers la gare de Vaise, filmant leurs forfaits. Cette fois, ces actes se sont produits dans le secteur Gorge-de-Loup, rue Louis-Loucheur, ce mercredi.

Menacée d'être défigurée avec une bombe aérosol

Elles sont trois, âgées de 17, 19 et 21 ans, habitant Lyon pour deux d'entre elles et la Saône-et-Loire pour la 3e. La police municipale les voit déambulant dans la rue, tirant une 4e par les cheveux. Elles se dirigent vers un guichet automatique. La victime, âgée de 20 ans, indiquera aux agents que ses agresseurs voulaient la contraindre à retirer de l'argent. Elle racontera avoir été séquestrée non loin de là dans une cave pendant une heure. Des agents du commissariat arrivent, interpellent les trois individus déjà bien connues des services de police. Et prend le relais de l'enquête.

Dans la cave sont retrouvés un couteau et une bombe aérosol. La victime explique aux limiers que les ravisseuses l'avaient menacée de lui asperger au visage le contenu de la bombe - du white spirit ont-elles prétendu - de façon à la défigurer si elle n'obtempérait pas. En réalité, il s'agissait d'un vaporisateur d'eau minérale rafraîchissante. Durant sa séquestration, la jeune femme a été battue à plusieurs reprises. Même si elle n'écope que de deux jours d'incapacité de travail, les enquêteurs soulignent la violence de certains gangs de femmes qui "passent immédiatement à tabac" leurs victimes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut