Le péage de Saint-Quentin-Fallavier.

Un cycliste suit son GPS et prend l'autoroute pour rentrer à Lyon

Lundi 14 juin en début d'après-midi, la brigade motorisée de La Verpillière a interpellé au péage de Saint-Quentin-Fallavier un cycliste qui reliait Villefontaine à Lyon par l'autoroute. Il suivait son GPS...

Ce n'est pas le genre de véhicule que la brigade de gendarmerie motorisée de La Verpillière, en Isère, a l'habitude d'apercevoir sur l'A43 entre Bourgoin-Jallieu et Lyon. Lundi 14 juin, des automobilistes signalent aux gendarmes un homme qui circule à vélo sur la bande d'arrêt d'urgence en direction de Lyon, quelques kilomètres avant le péage de Saint-Quentin-Fallavier.

"Il est entré au péage de Villefontaine. Ce sont des camarades à lui qui l'avaient emmené en voiture depuis Lyon en début de journée et il rentrait à vélo. Il a mis son GPS, mais il n'avait pas pensé à changer les options. Le GPS lui indiquait le trajet le plus court en voiture. Quand il s'est rendu compte qu'il était sur l'autoroute, il ne s'est pas dégonflé et a continué son périple. Il a fait 4 ou 5 kilomètres avant qu'on ne l'arrête au péage de Saint-Quentin-Fallavier où une sortie permet de prendre une route nationale", raconte la brigade motorisée de La Verpillière.

Le cycliste a écopé d'une amende avant de reprendre son chemin sur un axe moins dangereux pour les deux-roues.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut