Poussin
Le jugement de Salomon

UMP : Nicolas Sarkozy, Le Revenant du bac à sable

Alors que François Fillon et Jean-François Copé n’en finissent pas de se vautrer dans le bac à sable et qu’Alain Juppé vient de se prendre un bon rateau, c’est bien l’ancien président de la République qui est appelé à la rescousse pour éviter l’effondrement de tout le château. Selon les propres mots du maire de Bordeaux, qui s’y connaît en dunes, l’ex futur ex serait même "le seul aujourd’hui à avoir l’autorité suffisante pour proposer une sortie de crise". Le tout sans rire.

On se pince. On croit rêver. Tout droit sorti de l’Ancien Testament revisité par Canal Plus, voici qu’entre en scène Le Revenant, fils de David et de Bethsabée : j’ai nommé Nicolas Salomon, célébré jusqu’en Chine pour sa hauteur de vue, sa sagesse et son sens légendaire de la justice. Pour cet événement exceptionnel, nous avons ressorti notre petit bréviaire illustré afin d’y puiser quelques formules magiques d’apaisement. Qui ont fait leurs preuves durant le précédent quinquennat. A vous, lecteurs perspicaces, d’en retrouver les auteurs, dates, lieux et contexte.

- "Ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser".

- "Je vais être au milieu de dix connards en train de regarder une carte !".

- Le 23 ….….. à …………, un …………. , qui sera condamné à 35 heures de travaux d’intérêt général, lance à …………... : "Va te faire enculer connard, ici t’es chez moi".

- Le …… octobre........, lors d’une interview sur CBS, ……………….. lance en direct à son conseiller : "Stupide ! Imbécile !".

- " …………… ! ". "Permets-moi d’te dire, ben viens, viens, viens un peu".

- "Casse-toi pov’con".

- Dans un ouvrage paru en 2007, ……………………… accuse …………………… de lui avoir lancé : "Sale connard, je vais te casser la gueule".

- "Retourne en Chine, espèce de Hongrois, lança un…………………….. à ………………en………..., qui écopa au final d’un mois de prison ferme."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut