Uber débarque à Nice, Bordeaux et Toulouse

Uber, le service de voitures avec chauffeur qui fait peur aux taxis, ouvre à Nice, Bordeaux et Toulouse ce mardi.

Le service californien de voitures de transport avec chauffeur lance ses services entre particuliers à Bordeaux, Nice et Toulouse ce mardi. Après Paris, Lyon et Lille, ces nouvelles ouvertures interviennent quelques jours après l'adoption d'une loi qui vise à répondre aux inquiétudes des taxis, qui craignent la concurrence des voitures de transport avec chauffeur (VTC).

Le texte interdit aux VTC de prendre des clients dans la rue sans réservation préalable, il leur interdit aussi d'être repérées par les smartphones. En revanche, il les autorise à ne pas retourner à leur base entre deux courses, s'ils peuvent justifier d'une réservation préalable.

Le procureur de Paris a requis 100 000 euros d'amende contre Uber en avril, pour "pratiques commerciales trompeuses". Ces réquisitions faisaient suite à une action de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), ce service ne pouvant s'apparenter selon elle à du covoiturage. Le tribunal correctionnel de Paris doit rendre sa décision le 16 octobre prochain.

à lire également
Coronavirus à Lyon : les Terreaux vides
Un arrêté instaurant un couvre-feu a été pris par le maire de Nice, Christian Estrosi, en pleine épidémie de coronavirus. Le couvre-feu débute ce samedi soir. Pas de couvre-feu à Lyon pour le moment.
Faire défiler vers le haut