Julia Chanourdie lors de la finale des qualifications pour les Jeux à Tournefeuille ©FFME – Rémi Fabrègue

Tokyo 2020 : une étudiante lyonnaise en lice en escalade

Julia Chanourdie et Anouck Jaubert ont réalisé de très bons scores pour la première épreuve de qualifications en escalade, celle de vitesse.

C'est au parc des sports urbains d'Aomi, dans le village olympique, qu'ont eu lieu les premières rencontres en escalade féminine. Mercredi 4 août vers 10 heures, les deux Françaises et les dix-huit autres athlètes sélectionnées ont grimpé à deux reprises une voie de quinze mètres de haut aux prises similaires lors d'une course de vitesse.

Anouck Jaubert s'est hissée en deuxième position du classement lors de cette épreuve, réalisant son meilleur temps : 7 secondes 12. La grimpeuse a démontré une rapidité impressionnante, puisque le record mondial actuel féminin est de 6s96. La Stéphanoise est en quatrième année de kinésithérapie au CHU de Grenoble, et deux fois vice-championne du monde d'escalade.

Première femme française et troisième au monde à avoir escaladé une voie 9b - l'une des cotations les plus difficiles du sport - Julia Chanourdie est aussi à l'aise en salle que dans les falaises. Étudiante en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Lyon, la jeune femme de 24 ans a affronté avec sérénité son adversaire slovène. Avec deux victoires consécutives, la grimpeuse est parvenue en 8e place du classement pour ces premières qualifications.

Une discipline qui fait ses premiers pas à Tokyo

L'escalade est devenue cette année une discipline olympique. Les 20 athlètes concurrentes disputent trois épreuves différentes pour se qualifier en finale : une manche de vitesse où deux grimpeuses s'affrontaient, une de bloc où l'objectif est de réussir le plus de voies de 4,50 mètres maximum, pour finir avec une épreuve de difficulté sur une voie de 15 mètres en tête.

À 11h30, les grimpeuses françaises disputeront l'épreuve de bloc. Elles découvriront les voies proposées lors de leurs passages individuels. Non assurées, Anouck Jaubert et Julia Chanourdie devront tour à tour cumuler le plus de points possibles. Pour finir une voie, il faut toucher la dernière prise de celle-ci.

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut