Capture d’écran 2012-11-08 à 15.03.43

Thierry le Paon, ou la "continuité" assurée à la tête de la CGT

INTERVIEW - Pierre Coquan, secrétaire départemental de la CGT du Rhône a participé au vote désignant Thierry le Paon, successeur de Bernard Thibault, à la tête de la centrale syndicale mercredi. De retour de Paris, il donne son sentiment sur le nouveau secrétaire, "un style différent", mais "dans la continuité". Il évoque aussi l'actualité de la CGT ces prochains mois à Lyon.

Lyon Capitale : Maintenant que le nouveau secrétaire est élu, quels changements pourraient intervenir dans la ligne de la CGT ?

Pierre Coquan : A mon avis, il n'y aura pas ou peu de changements. Nous sommes en train de préparer les documents d'orientation qui seront mis à disposition des syndicats début décembre et je vois bien que ceux-ci s'inscrivent parfaitement dans la continuité du dernier congrés. Ils porteront surtout sur la nécessité d'améliorer le fonctionnement de nos organisations. Un débat qui remonte chez nous à 2009.

On peut donc parler de continuité après l'élection de Thierry Le Paon ?

Oui, ce qui est plutôt une bonne chose à mon avis. Nous avons toujours la même conception de ce que l'on estime être une bonne ou une mauvaise réforme, nos positions n'ont pas changé.

Thierry Le Paon a déclaré sur RTL qu'il serait un "dirigeant exigeant pour la CGT" afin que "ce gouvernement qui a fait une campagne sur les salaires, sur l'emploi, sur la retraite, sur les jeunes" (...) respecte "les engagements qu'il a pris devant les Français". Qu'en pensez vous ?

Je partage entièrement cette déclaration.

Est-ce que vous pensez qu'il aura du mal à s'imposer après Bernard Thibault ?

Non, je ne pense pas qu'il aura du mal à s'imposer. Il a beaucoup de qualités et à la fois de responsabilités dans notre organisation. Il a aussi un rapport aux médias qui passe bien. Il va faire sa place naturellement, progressivement. Jusqu'en mars, Bernard Thibault reste secrétaire national. Ensuite, ce sera aux médias de faire leur boulot. Ce sera un style différent, ce qui est nécessaire à mon avis aussi pour faire sa place.

Quels seront les prochains temps forts de la CGT à Lyon ?

Le 14 novembre, nous organisons une manifestation à Lyon dans le cadre de l'action européenne menée par la Confédération européenne des syndicats. Puis, nous avons rendez-vous le 20 novembre contre la criminalisation de l'action syndicale à Villefranche-sur-Saône où moi-même et un délégué syndical local sommes convoqués au tribunal pour avoir organisé une action de tractage devant le péage de Villefranche-sur-Saône. C'est déplorable, il n'y a eu aucun dépôt de plainte de la société d'autoroute, simplement l'action d'un procureur zélé de l'ère Sarkozy.... Enfin, en début d'année s'ouvriront les négociations autour du financement de la sécurité sociale en France. Nous engagerons quelques actions à Lyon à ce moment-là.

à lire également
1 commentaire
  1. nonmaiscepaspourdire - 10 novembre 2012

    La CGT comme d'autres syndicats d'ailleurs à besoin d'évoluer, car elle ne représente plus grand monde. Les idéologies, les manifs hors cadre de l'entreprise ne sont peut-être pas une priorité au moment ou les conditions des salariés et des syndicalistes, aussi d'ailleurs, se dégradent. Le harcèlement est quotidien dans certaines entreprises, il est urgent d'agir dans ce sens. Davantage de réalisme dans l'action et arrêtez de croire en la naïveté des gens, en un mot, je donne si on me donne.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut