TCL : une conductrice dénonce les conditions de travail

Dans son ouvrage consacré à son métier de conductrice de bus, Anna Sari dénonce les conditions de travail au sein des TCL. Au fil des pages, elle distille des informations sur l'ambiance entre conducteurs, agents de maîtrise, direction.

Anne Sari n'hésite pas à décrire dans son récit "des conditions de travail lamentables", "des gens humiliés". Sans accuser directement des personnes ou même la direction, elle dénonce une ambiance qui s'est détériorée depuis le conflit social de 2009. A cette époque, le SYTRAL renouvelait son appel d'offre auprès des sociétés de transports pour la gestion du parc de bus lyonnais.

"On a l'impression d'être des girouettes. L'attitude des agents de maîtrise, qui sont eux même pris entre deux feux, nous et la direction, est intolérable,"estime-t-elle. En exemple, elle décrit le cas d'un certain Lino, rétrogradé comme conducteur alors qu'il était agent de maîtrise. "Il est sorti du cadre un peu trop policé des agents de maîtrise lors de la grève de 2009. Il attend toujours son passage aux Prud'hommes"

"Les gens ne sont pas heureux au travail, ils viennent en traînant des pieds et cela se traduit par de nombreux arrêts de travail," constate Anne.

2 commentaires
  1. FOurs - mar 22 Oct 13 à 12 h 58

    l'affirmation n'est pas étayée dans votre article

  2. Myerss69 - mer 23 Oct 13 à 7 h 30

    Et Collomb qui en avait rajouter en disant que les TCL n etaient pas a plaindre, tout comme Rivalta ...en prennant leur infos coté direction bien sûre. Couarge au agents entre les cas sociaux des rues et les actionnaires de l autre ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut