plantation
Image d’illustration de plantation (Pexels)

Tassin la Demi-Lune donne un arbre à chaque enfant en première année de maternelle

La ville de Tassin la Demi-Lune près de Lyon, lance un plan de végétalisation qui consiste à donner une pousse d'arbre à chaque Tassilunois en première année de maternelle.

A chacun sa manière de rendre son territoire plus vert. Près de Lyon, la ville de Tassin la Demi-Lune fait le choix d'associer les enfants Tassilunois au projet de végétalisation de la ville.

Le projet initié par le maire Pascal Charmot et l'adjointe au maire déléguée à l'environnement, Claire Schutz vise à offrir à chaque enfant Tassilunois en première année de maternelle une "petite pousse" dans le cadre du dispositif "un enfant, un arbre". Cette opération, qui prend effet le 30 novembre prochain, fait écho à celle déjà opérée par les municipalités de Nice et de Cannes.

Pour sa 3e édition consécutive, la ville transmet un questionnaire à destination des familles des enfants inscrits dans les 10 écoles maternelles, cinq écoles privées et cinq écoles publiques. Trois types de pousses seront données aux 250 enfants concernés. En fonction de leur type de logement : s'ils sont en appartement ou sans balcon, il s'agira d'un lierre, s'ils ont un balcon, ils ont un arbuste et s'ils ont une maison avec jardin, ils auront une pousse d'arbre. Le taux de réponse avoisine les 80 % selon Claire Schutz.

Les démarches vertes dans le cadre du plan "nature en ville"

Le dispositif de la ville s'inscrit dans la démarche du plan national "nature en ville" qui a pour but de mettre en place un "environnement et un cadre de vie agréable pour tous les Tassilunois". Le projet tend à réduire les îlots de chaleur dans les zones les plus urbaines. En plus d'offrir une pousse aux jeunes habitants, ce dispositif engage la ville à pérenniser les espaces verts et boisés qui surplombent la commune. Tassin la Demi-Lune s'est engagée dans plusieurs projets pour végétaliser son territoire. A savoir, la création du parc de la Raude dans les 18 mois à venir, l'extension du parc de l'Etoile ou encore la végétalisation des cours d'écoles et des cimetières.

"Le dispositif un arbre, un enfant est un bel exemple de ce que nous mettons en place : il permet de sensibiliser et d’impliquer les petits Tassilunois à la protection de la nature et de leur cadre de ville futur, mais aussi de sensibiliser les parents, tout en montrant l’implication de la Ville sur ces enjeux cruciaux et pour lesquels nous devons tous jouer notre rôle. Je me suis dit que c'était une bonne idée pour encourager les habitants à planter des arbres", souligne Claire Schutz.

Pour ce projet, la ville a déboursé environ 2 000 euros, en comptant les sacs pour transporter les plantes.

Lire aussi : Lyon : végétalisation, débitumisation, un exemple concret du "plan nature" dans le 7e arrondissement

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut