La Rue Saint-Michel est devenue une « rue des enfants ». (Photo : Loris Lacroix)

Lyon : végétalisation, débitumisation, un exemple concret du "plan nature" dans le 7e arrondissement

Dans le cadre du plan nature déployé par la Ville de Lyon, Grégory Doucet, maire de Lyon, a présenté trois projets de végétalisation de la voirie dans le 7e arrondissement mardi 17 mai. Avec l'objectif de planter 1600 arbres par an sur l'ensemble de la ville.

Quelques jours après avoir déployé son "plan nature", Grégory Doucet, maire de Lyon, a présenté trois opérations de proximité dans le 7e arrondissement. Objectif : requalifier les espaces publics  et placer le végétal au coeur de la ville. En lien avec la Métropole, la Ville a donc initié un vaste programme de végétalisation de voirie afin de convertir des surfaces en bitume en surfaces végétales dans certains lieux ciblés. Le maire de Lyon a réaffirmé son souhait de "montrer concrètement la mise en place du "plan nature" qui vise à ancrer la nature en ville. Au total, 53 projets sont programmés sur 2022 contre 35 en 2021".

Fanny Dubot, maire du 7e arrondissement et Grégory Doucet, maire de Lyon, présentent la nouvelle version de la place du commandant Claude Bulard. (Photo : Loris Lacroix)

Des projets pour "renaturer" le bitume

Ainsi, certains projets commencent à fleurir dans les arrondissements de Lyon. À commencer par le 7e où trois opérations ont été réalisées dans le secteur compris entre la Grande Rue de la Guillotière et la rue de l'Université. La Ville de Lyon a ainsi "renaturé" 650 m2 de bitume en s'attaquant aux places Bulard et Khalaf. Pour la première, 7 places de stationnement ont été supprimées au profit de plusieurs essences végétales adaptées au changement climatique. Pour la seconde, 270 plants ont été installés sur les 350 m2 végétalisés en plus de 6 nouveaux arbres. "Au sol on voit cette végétation qui s’est largement étendue ce qui illustre notre souhait d’élargir la biodiversité. Ici on veut apporter plus de fraîcheur, réadapter la ville en la végétalisant, c’est aussi une meilleure santé que l’on offre aux lyonnais", a expliqué Grégory Doucet.

Le réaménagement de la place Hevrin Kahlaf dans le 7e a été entamé il y a 1 an. (Photo : Loris Lacroix)

La rue Saint-Michel est devenue une "rue des enfants" pour sa part. Située à proximité de l'école Gilbert Dru, elle se présente désormais sous forme d'une allée piétonne avec des bacs de plantation accessible pour les élèves, des aménagements ludiques et des arbres intégrés dans un sol plus durable. Au total, 6 rues lyonnaises ont été réaménagées par la Ville et la Métropole pour que les plus jeunes puissent en profiter.


"Il ne s’agit pas de tout piétonniser, mais de simplement apaiser", Grégory Doucet


Le choix s'est d'abord porté sur le 7e arrondissement en raison de sa localisation dans l'hypercentre. "Il y a beaucoup d’autres priorités dans ce secteur, estime Fanny Dubot, maire du 7e arrondissement. Cela implique de gérer les projets en fonction du passage, des déchets, des usagers urbains. Le deuxième enjeu c'est aussi d'envisager la Nature dès que c'est possible en enlevant le bitume et en végétalisant. Enfin le 3e enjeu,  c'est de travailler avec les riverains. On leur propose plusieurs plans et ils nous font des retours pour obtenir des projets comme ceux-ci", a-t-elle poursuivi.

Lire aussi : Un futur grand parc belvédère à Fourvière, l'ambitieux Plan Nature de Lyon (vidéo)

Végétaliser les secteurs carencés en 2022

Ces opérations de proximité et de végétalisation viennent donc poser la première pierre du "plan nature" déployé par la Ville. La solution choisie par les écologistes pourrait, à terme, lutter efficacement contre les îlots de chaleurs urbains, rafraîchir la ville, réduire la pollution et favoriser la biodiversité. "Ces chantiers se veulent sobres avec notamment la réutilisation des bordures déjà existantes" a rappelé le maire de Lyon. Et d'ajouter "qu'il ne s’agit pas de tout piétonniser, mais de simplement apaiser". En ce sens, la Ville a alloué un budget de 141 millions d'euros consacrés à la nature et compte orienter ses efforts vers des secteurs où la végétalisation manque. Par ailleurs, 80% des opérations de végétalisation prévues en 2022 vont toucher ces arrondissements carencés comme le 8e arrondissement, le 9e mais aussi le 3e.

La Rue Saint-Michel est devenue une "rue des enfants". (Photo : Loris Lacroix)

Lire aussi : Lyon : 141 millions d'euros consacrés au plan "nature en ville"


POUR ALLER PLUS LOIN

"Planter partout où c'est possible", l'ambitieux "Plan Nature" de la Ville de Lyon.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut