050720img_7273650x260__057485600_2234_08012012

Sages-femmes : le mouvement s'étend au Val d'ouest

La grève des sages-femmes s'est étendue ce mardi soir à la clinique du Val d'ouest, à partir de 19h, prenant une ampleur inédite à Lyon. Les autorités (ARS, préfecture) ont dû réquisitionner dans le privé, même si officiellement, à 17h, la décision n'avait toujours pas été prise. (Article actualisé à 21h17).

Le mouvement des sages-femmes pour une meilleure reconnaissance de leur métier gagne du terrain. Entamé il y a deux semaines aux Hospices civils de Lyon (HCL) : à l'Hôpital femme-mère-enfant de Bron (4 400 naissances par an), à l'hôpital de la Croix-rousse (Lyon 4e, 4 000 naissances par an) et à Lyon-sud (Pierre-bénite, 2 000 accouchements par an), il s'étend depuis lundi matin 7h aux cliniques privées de l'agglomération.

Ce mardi soir, les sage-femmes de la clinique du Val d'Ouest se joignent au mouvement, à partir de 19h (Lyon 9e). A Natecia (Lyon 8e), 100 % d'entre elles sont déjà en grève depuis lundi matin 7h. "La grève a engendré le transfert de trois mamans hospitalisées en grossesses pathologiques ce matin. Et celles qui arrivent depuis sont transférées vers les HCL" précise une sage-femme de Natecia en grève. La clinique du 8e, et celle du Val d'Ouest représentent 7 300 naissances par an à Lyon.

37 % de grévistes dans le public ce mardi

Contrairement aux hôpitaux publics, les hôpitaux privés ne peuvent pas faire l'objet d'une réquisition de la part des chefs d'établissements. Seul le préfet a le pouvoir de réquisitionner les sages-femmes du privé. Ce soir, la préfecture dit "suivre le dossier de prêt", "en lien étroit avec l'Agence régionale de santé (ARS)". Mais à 17h, l'ARS n'était pas en mesure de nous donner les chiffres du nombre de réquisitions prévues dans le privé ce soir. Une seule une sage-femme devait être réquisitionnée à Natecia ce mardi soir. Leur nombre a été revu à la hausse à 18h, passant à deux sages-femmes réquisitionnées aidée de trois puéricultrices tandis qu'une réunion débutait aux dernières nouvelles à 18h entre l'ARS et le Val d'ouest pour déterminer les besoins.

Aux HCL, 34 sage-femmes étaient réquisitionnées ce mardi sur les 155 prévues au tableau de service. "Les sages-femmes réquisitionnées sont comptabilisés comme grévistes mais elles travaillent et sont payées normalement", précise les HCL.

Le mouvement prend de l'ampleur à Lyon à l'approche de la manifestation nationale de jeudi à Paris. Le nombre de sages-femmes en grève aux HCL est passé de 3 % le 25 octobre, à 25 % le 30 octobre. Il a atteint la proportion record de 37 % ce mardi.

à lire également
Patrick Basset, médecin anesthésiste-réanimateur, directeur médical de l'UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc), est à la tête d'une équipe de 30 médecins, 80 infirmiers, 300 secouristes, 3 hélicos et 10 ambulances. Rencontre avec le "doc" au cœur de la galaxie trail.  
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut