Capture d’écran 2012-06-28 à 12.28.37

Rue Paul-Bert : la démolition annoncée suscite l'émotion

Une vive émotion s'est emparée du quartier Moncey (Lyon 3e) depuis quelques semaines. En effet, le Grand Lyon a annoncé le 21 mai la démolition de trois immeubles situés au 11 rue Paul Bert, 10 et 12 rue Moncey, qui font partie intégrante du patrimoine du quartier.

Capture d’écran 2012-06-28 à 12.22.17 ()

Pour comprendre cette affaire complexe, il faut revenir dix ans en arrière. Entre 2000 et 2002, la Ville de Lyon rachète trois immeubles situés derrière le CLIP, immense immeuble vitré situé au croisement du Cours de la Liberté et de la rue Paul Bert à Lyon 3e, dans le quartier de la Guillotière. Les immeubles sont occupés à l'époque. En 2004, les derniers locataires quittent les lieux et les logements des étages sont murés. Aujourd'hui, il ne reste plus que deux commerçants au rez-de-chaussée, Monsieur Abrit et Monsieur Hachmi. Ils ont jusqu'à la fin du mois de juin pour quitter les lieux.

La démolition des trois immeubles situés au 11 rue Paul Bert et au 10-12 rue Moncey a été programmée pour début 2013. Leur destruction doit permettre de créer une voirie ouvrant la partie sud du quartier (côté Paul Bert) sur la rue Moncey. Un projet qui s'inscrit dans celui plus global de requalification de la place Pierre-Simon Ballanche, située derrière le CLIP. Le coût global des travaux est estimé à 1,970 millions d'euros par le Grand Lyon.

"Un projet flou, coûteux, inefficace et dangereux"

Capture d’écran 2012-06-28 à 12.28.37 ()

Pour Marie-France Antona, présidente du Comité d'habitants et de commerçants du Quartier Moncey, c'est une aberration. "Un projet flou, coûteux, inefficace et dangereux", selon elle. "Surtout que nous n'avons jamais été consultés à ce propos !". La présidente défend l'intérêt patrimonial que représentent ces immeubles, construits en 1826 par l'architecte lyonnais Frédéric Hotelard. Mais aussi les commerces qui font partie de l'histoire du quartier. "Le restaurant l'Abeille Dorée existe depuis 40 ans, c'est un crève cœur de le voir fermer", affirme-t-elle.

Selon elle, les appartements, bien qu'inhabités depuis près de dix ans, sont encore en bon état et on pourrait y développer "un projet d'habitat et de locaux commerciaux ou d'activités alternatif, coopératif, intergénérationnel, culturel et innovant, qui donnerait une valeur ajoutée du point de vue social et patrimonial". Pour le comité d'habitants, au-delà de la requalification du quartier en cours, le Grand Lyon veut surtout résoudre le problème du CLIP, cet immense immeuble vitré qui casse l'architecture du quartier depuis sa création en 1988. Mais pour eux, ces démolitions n'apportent aucune réponse et laissent au contraire présager d'une nouvelle décennie de travaux. "On a un vrai ras-le-bol des chantiers, c'est vrai que notre peur de voir se détruire le quartier tourne peut être à la paranoïa", avoue Marie-France Antona.

L'appel au calme de Thierry Philip

Thierry Philip, le maire socialiste du 3e, appelle quant à lui "au calme". Pour lui, ces démolitions font partie d'un projet précis afin d'apporter davantage de vivre-ensemble, de calme et de sérénité au quartier. "La démolition de ces immeubles permettra d'aérer le quartier en construisant une voirie", précise-t-il. Pour le maire qui contredit Marie-France Antona, "la rénovation de ces immeubles qui tombent en morceaux coûterait des millions d'euros".

Pour l'heure, seule une esquisse de projet aurait été réalisée et aucun projet concret n'aurait encore été acceptée par le Grand Lyon. 330 riverains ont signé une pétition contre les démolitions. Un dossier a également été envoyé à Gérard Collomb la semaine dernière, resté à notre connaissance sans réponse.

à lire également
13 commentaires
  1. kaoetic - 30 juin 2012

    Et voilà un autre exemple du fonctionnement si démocratique et si soucieux de l'intérêt commun de notre maire 'blingbling' !Lui 'l'apôtre' lyonnais de la démocratie participative, combien de consultation sur des dossiers aussi sensibles ? A rapprocher du dossier emblématique de l'hôtel Dieu ...Jamais notre ville et son agglomération n'aura été gouvernée d'une manière aussi autocratique . C'est bien les 'socialistes' sont en bonne voie pour une belle gamelle en 2014 !

  2. nicolo - 30 juin 2012

    Moi j'habite le quartier et comme beaucoup de gens là-bas je serai satisfait lorsque ces taudis décrépis seront rasés. Ces immeubles sont irrécupérables, autant les mettre par-terre et faire quelque chose d'aéré.

  3. eilage - 30 juin 2012

    Oui enfin faut pas exagérer Kaoetic, avec votre démocratie soi-disant bafouée par Gérard Collomb ... Y en a marre de vous entendre dire toujours les mêmes co..eries !! Bande de râleurs patentés irrécupérables ... (pour le coup peut-être pas vous Kaoetic, mais les concernés se reconnaîtrons ;))En l'occurrence ces immeubles sont simplement insalubres au possible, c'est incompréhensible qu'il y ait pu y avoir des locataires jusque pas longtemps !!C'est incompréhensible également que des gens du quartiers arrivent à s'émouvoir de leur disparition !! Tant ils sont en ruine et dégueulasses !à bon entendeur !

  4. kaoetic - 30 juin 2012

    Alors les membres de la secte de notre maire 'blingbling' on s'enferme dans l'autisme ?Il y a quelques années il se disait la même chose pour St Jean, le quai St Antoine. Résultat nous somme fiers qu'aujourd'hui que ces quartiers aient été sauvés! Il y a des habitants qui ont un avis contraire et une vrai consultation auraient permis de tout mettre sur table d-et de s'assurer de la meilleure option !Je suis convaincu que lorsque les lyonnais réaliseront le gâchis de l'hôtel dieu alors notre maure 'blinbling' pourra prendre se retraite au cap nègre et s'intéresser à la question des fosses septiques ..

  5. eilage - 30 juin 2012

    La comparaison avec St Jean était tentante, sauf que le vieux Lyon valait vraiment historiquement et architecturalement de sauver des rues entières, un quartier moyen-ageux entier !!Ici il s'agit de trois pauvres immeubles de trois étages max qui sont devenus des immondices et qui en plus créent un sentiment d'étouffement, un passage sous arche triste et glauque qui n'apporte pas de clarté dont la disparition ne pourra que embellir et aérer le quartier ...Mais êtes vous récemment aller voir sur place Kaoetic, ou il est tout simplement plus facile encore une fois de mettre tout sur le dos de Gérard Collomb ...

  6. kaoetic - 30 juin 2012

    'La présidente défend l'intérêt patrimonial que représentent ces immeubles, construits en 1826 par l'architecte lyonnais Frédéric Hotelard' .Les quartiers de St Jean t St Antoine se voyaient condamner par les mêmes arguments tendancieux que les vôtres !Etre membre de la secte ne suffit pas à effacer la réalité qui vous revient comme un boomerang . Une concertation, quand on se prétends socialiste , était la moindre des choses . Mais notre maire 'blingbling s'enferme de plus en plus dans des méthodes népotique. Il connaîtra immanquablement le même sort que notre ancien népote national qui s'est fait viré le 6 mai !...

  7. eilage - 30 juin 2012

    On verra bien ... Mais ce n'est pas si évident que ça ...Vous risquez rien d'être déçu !!

  8. Dollet - 1 juillet 2012

    Insalubres ou pas, rénovables ou pas... pourquoi n'y a t-il pas concertation, échange avec les habitants? L'expertise' des habitants et riverains ne mérite t'elle pas d'être entendue?Nos décideurs connaissent ils l'histoire de cette rue de ce quartier? N'auraient ils pas, quelque part, envie d'éradiquer cette histoire?Sue une question aussi sensible seule une approche collective, des débats contradictoires où l'on s'écoute, peuvent aider à trouver la solution la meilleure..Il est temps que l'Hôtel de Ville ouvre les fenêtres, que nos grands élus, enfin, écoutent! Sinon....

  9. mecontente - 1 juillet 2012

    eilage je retournerais la question on voit bien que vous ne connaissez pas ces immeubles celui de la rue Paul Bert est de 5 étages et il est loin de tomber en ruine En pierre de taille dorée et il est très sain. Le nombre de gens insatisfait on recueilli une poignée de signature regardez ceux qui refuse une telle aberration. Pourquoi ne pas avoir fait une vrai concertation. Comme il y a eu pour la 'percée moncey' On a écouté les habitants.

  10. eilage - 1 juillet 2012

    Ceux de la rue Moncey ont deux et trois étages quand celui rue Paul Bert en a cinq ... Donc vous avez une vision très sélective, c'est dommage ...Et oui les immeubles sont vieux, insalubres, et en décrépitude ... Car JE suis aller les voir contrairement à vous autres, avant de donner mon avis ...Et vous me faites rires avec vos consultations ... à ce que je sache ces immeubles appartiennent à des propriétaires, non ? Et ce ne sont pas eux qui se plaignent de leur disparitions ! Alors on devrait demander l'avis du voisinage pour savoir ce qu'on devrait faire d'immeubles dont les proprios eux-mêmes ne souhaitent plus s'occuper ni rénover ni conserver ? Hein ??Vous voulez peut-être les racheter, à vous tous plus tout les hyper nombreux signataires de pétitions, pour pouvoir investir dans leur remise en état d'usage ???!!!Bande de rigolos de grincheux de pauvres petits opprimés de français !!!

  11. gu mark 2 - 2 juillet 2012

    Kaoetic c'est toi visiblement qui fréquente une secte, la secte des anti collomb, radicaux et aveugles.Dans ma famille des personnes habites le quartier, c'est avec joie qu'il ont appris la nouvelle, ces taudis valent mieux d'être détruits.La comparaison avec le bijou medeviale/renaissance n'a pas lieu d'être sauf dans un esprit simpliste, qui cherche le dénigrement constant de notre maire, argument pitoyable à l'appui, c'est triste pour toi mais collomb risque d'être encore maire longtemps, vu le bien qu'il a fait à cette ville.Soit pas deg.

  12. kaoetic - 2 juillet 2012

    'eilagecanonix' à vous lire vous me faites penser à un proverbe américain :'Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu'un marteau » - Abraham Maslow.J'associe à cet hommage 'gu mark 2 ' membre de la secte du népote 'blingbling' lyonnais

  13. Enermax - 14 juillet 2012

    Bonjour,Une fois de plus on constate que certaines personnes se permettent de faire des commentaires sur ce quartier sans en connaitre la moindre fibre. Habitant la rue Paul Bert ( le début de la rue )depuis des années je connais bien ses habitants et ses immeubles. Il faut vraiment arrêter de dénigrer ce quartier uniquement parce que vous avez entendu dire que ... Ce quartier est bien loin de l'image négative que l'on veut bien lui prêter. Oui il y a du bruit, oui il y a quelques jeunes qui trafiquent et alors ? C'est un quartier cosmopolite, c'est un quartier chargé d'histoire, en clair c'est un quartier vivant. Nous espérons bien qu'il le reste. Certaines personnes parlent d'immeubles en piteux états ? soit ..alors je vous engage à profiter que tout ne soit pas totalement muré pour aller en effectuer la visite. Vous serez surpris de la qualité de ses immeubles et de l'état de conservation des appartements malgré la fermeture depuis des années. >>>> suite prochain message

  14. Enermax - 14 juillet 2012

    >>>>> Suite de mon précédent messageQuand aux politiques de la ville de Lyon ils sont purement pathétique. Mr Thierry Philip ( maire du 3è) ainsi que son 1er adjoint Mr Jérôme Maleski adoptent purement et simplement une attitude de mépris total vis à vis de la population locale. Nous avons eu une réunion avec eux il y a quelques semaines et à priori ce que l'on a à dire ne les concernent pas beaucoup, la preuve ils ont passés leur temps a faire 'joujou' avec leur portable, consulter leurs emails ? envoyer des sms ? Voila à quoi servent nos élus. Il faudra bien qu'un jour ils se décident à comprendre qu'ils sont aussi la pour écouter ce que les gens ont à dire. Pour l'heure ils n'en ont rien à foutre puisque les élections sont maintenant passées. Mais prenez garde, les municipales arrivent. A bon entendeur.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut