Rhône-Alpes : la grève de la SNCF supprime 280 TER

280 TER sont supprimés ce lundi dans la région Rhône-Alpes. Parmi eux, ceux de la ligne St-Étienne – Lyon, une des lignes les plus touchées.

À peine une semaine après la grève des contrôleurs, le syndicat SUD-Rail appelle de nouveau à la grève ce lundi. Conséquence, 280 TER sont supprimés aujourd’hui. Mais la SNCF assure que 2 trains sur 3 circuleront dans la région Rhône-Alpes. Le même chiffre que la semaine dernière alors que seuls 33 TER étaient supprimés.

L’enjeu : les contrôleurs

Cette fois ce sont tous les cheminots qui expriment leur colère face à la décision de la SNCF de "rendre possible la circulation des TER sans la présence d’un contrôleur à bord". C’est une question de vie ou de mort selon le syndicat, qui craint "une montée des incivilités à bord des trains si aucun contrôleur n’est présent pour assurer la sécurité des voyageurs." Le syndicat SUD-Rail prévoit d’ores et déjà que 60 % des contrôleurs et des conducteurs de trains prendront part au mouvement social, en place depuis dimanche 19h.

La ligne Lyon/St-Etienne très touchée

Si la liaison Grenoble-Lyon était la plus touchée la semaine dernière, elle ne connaîtra ce lundi aucune suppression de trains. Mais ce ne sera pas le cas de la ligne Saint-Étienne – Lyon qui verra plus de 90 % de ses trains retirés. Face aux perturbations répétées de la ligne, l’Association de défense des usagers de Lyon/Saint-Étienne (ADULST) tient à rappeler que "la grève n’est pas l’unique solution au dialogue" et qu’elle "provoque d’importantes difficultés pour les usagers, tant personnelles que professionnelles". L’association demande à la SNCF de réagir et "d’assurer sa mission de service public". Mais il faudra attendre mardi 8h pour un éventuel retour à la normale.

Plus d’informations sur www.ter-sncf.com
à lire également
Quinzième jour de grève pour les éboueurs de Pizzorno. Ce mardi matin, la tension était toujours présente devant le dépôt à Vénissieux, alors que la métropole de Lyon a lancé un ultimatum. Ils ont jusqu'à la fin de semaine pour trouver un accord. Lundi, la métropole de Lyon a lancé un ultimatum à la société […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut