Retraite : A Lyon, la manif du samedi fait le plein

38 000 personnes selon les syndicats, 16 000 selon la police. La manifestation contre le projet de loi sur les retraites a rassemblé presque autant de monde que la précédente manifestation de samedi mais 7 000 personnes de moins que le 12 octobre.

“Ce n’est pas la décrue annoncée”, se réjouissait Pierre Coquan, le secrétaire général de l’Union Départementale CGT du Rhône. Ils étaient en effet 38 000 selon les syndicats (16 000 selon la police) à défiler de la place Jean Jaurès (Gerland, Lyon 7e) à la place Bellecour. Soit 2 000 de moins que le précédent samedi (le 2 octobre) où l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Sud, UNSA, CFTC, FSU, et CFE/CGC) appelaient à manifester. “C’était la deuxième manifestation dans la même semaine. On maintient le cap” a commenté la nouvelle secrétaire de la CFDT du Rhône, Marie-Jo Piegay. Le mardi 12 octobre, entre 18 500 et 45 000 personnes (selon les chiffres) avaient battu le pavé lyonnais. “C’est un mouvement social qui s’est installé dans la durée”, a plaidé la syndicaliste.

Tour de chauffe des routiers

Les principaux secteurs impliqués dans le mouvements (SNCF, raffinerie, chimie, enseignement) étaient largement représentés. Les chauffeurs routiers de la CFDT (syndicat majoritaire) avaient également sorti leur banderole. A partir de dimanche, ils entrent également en grève et prévoient des actions ciblées de blocage. Mais Christian Cottaz, le représentant départemental de la fédération des transports “ne veut pas en dire davantage”. Un indice toutefois : “on va aider les copains en grève”. Comprendre : les blocages pourraient concerner les dépôts de carburant puisque les raffineries sont à l’arrêt, dont celles de Feyzin, depuis mardi dernier. Chez les cheminots, également en grève depuis le 12 octobre, la détermination semble la même. Un élu CGT du comité d’établissement de Lyon promet d’“intensifier les piquets de grève”. “On n’a pas le choix. Ce n’est pas maintenant qu’il faut baisser les bras”, commente Grégory Moser. Ce syndicaliste promet de continuer à aller faire la tourner des “autres boîtes en grève”, comme les cheminots l’ont fait vendredi matin lors d’un rassemblement devant l’usine chimique Bluestar à Saint-Fons.

Police en tenue et flashball

Arrivée place Bellecour, aucun incident n’était relevé, contrairement aux manifestations lycéennes de la veille et de l’avant veille (lire ici et ). Peu nombreux, les étudiants et les lycéens se sont retrouvés coincés au milieu du cortège de la CGT qui avait mobilisé un service d’ordre plus visible que d’habitude. De leur côté, les forces de l’ordre s’étaient équipées. Tenue anti-émeute et flashball. Prochaine étape du mouvement social : la journée de mobilisation du mardi 19 octobre à moins que les lycéens ne redescendent dans la rue dès lundi.

à lire également
Nathalie Dompnier © Tim Douet 87-001
Dans une tribune publiée sur l'Étudiant-Educpros ce mercredi, six présidents d'universités dont Nathalie Dompnier (Lumière Lyon 2) demandent l'ouverture des négociations sur la loi ORE. C'est un signe que le mouvement contre parcoursup est en train de prendre de l'ampleur. Ce mercredi six présidents d'université, dont Nathalie Dompnier, ont demandé l'ouverture des négociations sur la […]
8 commentaires
  1. willycat - 16 octobre 2010

    le 19 Mai ? ouf.

  2. jerome manin - 16 octobre 2010

    Laurent Burlet à trop écouté le facteur poney 🙂

  3. caderoussel - 16 octobre 2010

    jm vous etes formidable:samedi soir et toujoyrs sur Lyon Cap. Bravo

  4. jerome manin - 17 octobre 2010

    Gérard Eloi sera-t-il mardi avec le régime Collomb pour appeler les lycéens à descendre dans la rue de manière très très forte (pour faire une obstruction à des règles votées démocratiquement) contre le gouvernement mais très très gentiment ? Sera-t-il oui ou non de ceux qui comme Gérard Collomb contribuent à allumer un feu en accusant par avance les autres des dégâts ? Parce que la question est là uniquement et simplement ?

  5. populiste - 17 octobre 2010

    Extrait site internet: La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l'UE a été approuvée !!!! Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois. Oui, vous avez bien lu !!! Afin d'aider l'intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l'UE (Pologne, Malte, pays de l'Est...), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l'Europe un pont d'or pour partir à la retraite. POURQUOI ET QUI PAIE CELA ? Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés. La différence est devenue trop importante entre le peuple et les 'dieux de l'Olympe' !!! REAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même. C'EST UNE VRAIE MAFIA CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l'UNION EUROPEENNE.... A DIFFUSER LARGEMENT S.V.P Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs... Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la 'Rolls' des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de 'contrôleur adjoint de la protection des données', aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L'équivalent de ce que touche, en

  6. caderoussel - 17 octobre 2010

    @populiste vous êtes formidable. Donnez nous maintenant, vous qui êtes avisé (je vous admire) les chiffres de retraite des patrons du CAC 40 ? Merci et vive populiste! Je n'en peut plus d'attendre votre réponse qui sera surement documentée et intelligente comme toujours.

  7. lyonnais - 17 octobre 2010

    @caderoussel, la jalousie est un vilain défaut concernant la retraite des boss du CAC 40. A mes yeux il n'est pas asser élevé.Pour votre petite cervelle de réactionnaire, je vais quand même vous parlez de la retraite des conducteurs de TGV. Elle est de 7 000 €/mois de plus il garde leur salaire les jours de grève et ils partent vers 55 ans plus les avantages en nature qu'ils ne perdent pas. Ca laisse rêveur n'est-ce pas par rapport aux professions de certains indépendants qui travaillent plus de 40 ans et qui ont une retraite d'environs 1 000 € voir moins ???C'est honteux et en plus vous cautionnez cela.

  8. Fatigué de Naissance - 17 octobre 2010

    Vous êtes rien que des méchants. C'est normal que les employés de la SNCF ils fassent grève parce qu'ils ont la retraite à 50 ans et que quand même conduire un train c'est fatiguant, avec tous ces arrêts, toutes ces gares et cette monotonie du rail. Les profs aussi ont raison, ils travaillent 110 jours par an et en plus ils doivent corriger les copies même quand il fait soleil dehors c'est fatiguant. Et les facteurs, personne en parle des facteurs ? Besancenot il fait du vélo à Neuilly et travaille 10 h par semaine eh ben c'est fatiguant aussi. Méchants, méchants, méchants. Vous êtes rien que des méchants. No pasaran ! Vive la retraite à 30 ans ! Vive les 32 heures ! Vive le Che ! Vive les forces vives de la nation ! Tous ensembleu tous ensembleu WOUUUAAAIISSS WOUUUAAAIISSS !!! Tous ensembleu tous ensembleu WOUUUAAAIISSS WOUUUAAAIISSS !!! Tous ensembleu tous ensembleu WOUUUAAAIISSS WOUUUAAAIISSS !!! Sarko Salaud le peup' aura ta peau Sarko Salaud le peup' aura ta peau Sarko Salaud le peup' aura ta peau Sarko Salaud le peup' aura ta peau REVOLUTION REVOLUTION REVOLUTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Fatigué de Naissance - 17 octobre 2010

    Je suis atterré, en fait.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut