Police © Tim Douet

Réseau criminel franc-maçon : plusieurs ramifications dans la région lyonnaise

L'enquête sur la tentative d’assassinat d’une coach sportive dans la région parisienne par deux hommes liés à la DGSE a apporté des éléments sur d'autres faits qui se seraient passés dans la région lyonnaise et l'Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est une histoire de barbouzes, d'anciens de la DGSE liés les uns aux autres par leur appartenance à une loge maçonnique. Un roman noir bien réel qui selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs a fait au moins un mort : le pilote professionnel Laurent Pasquali. 

C'est ce que révèlent de nombreux éléments de l'enquête publiée la semaine passée dans un long article très documenté par le journal Marianne (lire ici). Les trois principaux suspects ont été arrêtés le 24 juillet 2020 alors qu'ils ciblaient une coach sportive à Créteil avec pour mission de “l'exécuter”. Un contrat scellé pour 70 000 euros lors d'un déjeuner dans une galerie marchande lyonnaise. 

D'après les nombreux éléments révélés par Marianne, l'équipe de tueurs qui officiait dans la région parisienne aurait effectué plusieurs séjours dans la région. Ils auraient notamment visé un syndicaliste CGT travaillant dans une entreprise de plastique de l’Ain. Le chef de cette boîte leur aurait fait comprendre qu'il fallait “faire quelque chose” avec cet employé. “On est bien d’accord, lui font préciser les enquêteurs, que dans votre esprit cela équivalait à donner la mort ?”, ont questionné les policiers selon l'hebdomadaire. “Oui, j’avais compris ça”, a répondu l'un des suspects. Le deal scellé pour de 50 000 euros a finalement été retardé, un membre du commando ayant été touché par la Covid-19. L'arrestation l'été dernier des suspects a finalement mis fin au contrat. 

Dernière histoire, les “trois frères” auraient été mandatés par un homme d’affaires corse installé à Courchevel en Savoie “pour se renseigner” sur le père d’un champion de ski alpin français, écrit Marianne. L’enquête policière est toujours en cours. 

2 commentaires
  1. JANUS - mer 17 Mar 21 à 14 h 20

    "Le deal scellé pour de 50 000 €". Abolition de la monnaie, c'est pour vous !

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 17 Mar 21 à 15 h 55

      Sûr que sans monnaie, où serait l'intérêt de faire de "la barbouserie" ? 😀

      Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut