SEBASTIEN BOZON / AFP

Reconfinement à Lyon : grosse baisse de fréquentation, les dentistes s'inquiètent pour leurs patients

Les cabinets dentaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes constatent une baisse significative de la fréquentation depuis le début du reconfinement dans la région. Les patients hésitent et reportent à plus tard des soins pourtant urgents. "N'attendez-pas pour vous faire soigner", martèlent les chirurgiens-dentistes.

Les cabinets dentaires sont ouverts depuis le début du reconfinement. Ils restent ouverts. Les professionnels de santé ne sont pas contraints de stopper leur activité. Mais les cabinets dentaires sont beaucoup moins fréquentés. Des patients hésitent et reportent à plus tard des soins pourtant urgents.

"Les chirurgiens-dentistes sont dotés des équipements de protection individuels (EPI) adéquates et des procédures nécessaires afin d'assurer tous les soins, en toute sécurité, pour tous les patients", explique le docteur Eric Lenfant, président de l'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes.

"Le cabinet dentaire est un lieu sûr"

L'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne Rhône-Alpes représente aujourd'hui plus de 5 500 praticiens répartis sur les douze départements de la région.

"Rien ne change si ce n'est qu'il faut, pour se rendre chez le dentiste, remplir quelques formalités supplémentaires. Le cabinet dentaire est un lieu sûr. Donc malgré le confinement, n'attendez-pas pour vous faire soigner et prendre soin de vous !", martèle le docteur Lenfant.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut