Supermarché © DR

Près de Lyon : un ado fait 1262 euros de courses et part sans payer

Un adolescent a été interpellé ce vendredi 6 novembre au soir alors qu'il partait sans payer après avoir fait de nombreuses courses dans un supermarché de Vénissieux, près de Lyon.

Un garçon de 14 ans a tenté de partir sans payer après avoir fait des achats dans une grande surface de Vénissieux ce vendredi 6 novembre au soir, peu avant la fermeture du magasin. L'histoire pourrait être anodine s'il ne s'agissait pas de courses d'une valeur totale de 1262 euros, précise Le Progrès. Elle pourrait également faire sourire s'il ne s'agissait pas non plus d'un adolescent sans domicile fixe. Après avoir tenté de passer à la caisse comme si de rien n'était, le garçon a été repéré par les vigiles du supermarché. Il a été emmené par la police et placé en garde-à-vue.

4 commentaires
  1. psl - dim 8 Nov 20 à 15 h 28

    un adepte de Abolition-de-la-Monnaie

    Modéré
  2. Meritocratierepublicaine - dim 8 Nov 20 à 15 h 41

    Merci aux angéliques Pastèques de diffuser le concept d'une société solidaire oū chacun à ce dont il a besoin. La réalité c'est que pour donner il faut déjà travailler et produire, et que trop de personnes regardent les autres travailler en se considérant victimes, mais victimes de quoi? De faire des enfants sans Compter tout en pleurnichant qu'ils ne peuvent plus payer la,cantine! Il faut expliquer comment mettre un préservatif, à moins que la seule raison est d'ordre hégémonique et démographique !

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - dim 8 Nov 20 à 16 h 15

      La réalité ? Voulez-vous seulement la voir en face ?
      La guerre pour le chiffre d'affaires c'est aussi la guerre pour le job. Travailler ? Oui, sur des chantiers au black, et si les travailleurs ne sont pas contents de ne pas être déclarés et inclus dans la société, et bien ils n'ont pas le job. Chantage habituel.
      Faire des enfants sans compter ? Ont-ils eu droit à des cours pour l'éducation sexuelle ? Faites-vous en sorte que ces cours existent et qu'ils soient suivi par tous ? Y a-t-il des cours sur les faits religieux ? Sur le "pourquoi d'un côté on pousse à avoir des enfants avec des allocations" et "pourquoi parallèlement certains se plaignent que certains aient plus d'enfants que d'autres ?"
      La peur du "grand remplacement" cultivée par une partie de l'extrême droite ?
      Allez au bout de vos raisonnements.

      Signaler un commentaire inapproprié
  3. raslebol69 - dim 8 Nov 20 à 16 h 40

    Et si ça marche, ensuite le déficit qui en résulte est réparti entre les autres clients.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut