Le projet de la All In Academy de tennis, à Décines, doit voir le jour en 2023. (Photo DR)

Près de Lyon : un accord trouvé avec les riverains pour la construction de la All In Academy de tennis

Le collectif de riverains, qui avait déposé un recours gracieux contre la construction de la All In Academy de tennis, à Décines, et arrivé à un accord avec les porteurs de ce projet, qui doit voir le jour à côté du Parc OL. 

Après huit mois de négociations, les riverains du collectif Montout Environnement, ont enfin signé une convention avec les représentants de la All In Academy de tennis, dont la construction va pouvoir avancer. Ce projet de complexe sportif, qui doit ouvrir à Décines en 2023, avait subi un coup d’arrêt au début du mois de mai, après le dépôt en mairie d’un recours gracieux par des riverains. Ces derniers s’inquiétaient des nuisances sonores et lumineuses que pourrait entraîner la construction de cet espace, qui doit rassembler une vingtaine de courts de tennis, 1 court central de 1500 places ou encore une piscine semi-olympique.

Le recours gracieux retiré

Pour répondre à leurs exigences, les porteurs du projet de l’académie de tennis de Thierry Ascione et Jo-Wilfried Tsonga ont fait des concessions. Notamment en ce qui concerne les horaires d’utilisation des courts. Les terrains périphériques, proches des habitations, seront ainsi « fermés dès 20 heures et le city-stade (foot et basket) a été supprimé au profit d’espaces verts », explique dans un post Facebook Martine Ripplinger, l’une des membres du collectif de riverains. En contrepartie, ce dernier va retirer son recours gracieux déposé, le 5 mai, contre le permis de construire. 

Un extrait de l'accord trouvé entre les riverains et la All In Academy de tennis, à Décines.

Lire aussi : Près de Lyon : un recours déposé pour empêcher la construction de la All in Academy de tennis

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut