Image : Google Maps

Près de Lyon : soirées clandestines au César Palace, les prévenus reconnus coupables

Un peu moins de deux semaines après le procès sur les soirées clandestines organisées à la discothèque César Palace, à Grenay, le tribunal judiciaire de Vienne a condamné le principal organisateur à un an de prison.

Le verdict est tombé. Le frère de la gérante de la discothèque César Palace, à Grenay, dans le nord Isère, a été reconnu coupable dans l’affaire des soirées clandestines. Le tribunal de Vienne l’a condamné à 12 mois de prison ferme, une peine aménageable précise Le Dauphiné Libéré, et 500 euros d’amendes. Sa sœur écope de 8 mois de prison avec sursis et 500 euros d’amendes. Le César Palace, en tant que personne morale écope de deux amendes de 20 000 et 500 euros.

Les peines de prison sont plus lourdes que les réquisitions du parquet qui demandait respectivement 8 mois pour le frère et 6 mois pour la gérante. Les amendes, elles sont moins importantes. Le coup dur pour l’établissement est la confiscation définitive des équipements saisis sur place, sono, lumières. L’équivalent d’environ 300 000 euros.

Faire défiler vers le haut