Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Près de Lyon : il menace sa femme avec un fusil au prétexte qu’elle aurait eu une liaison

Un chef d’entreprise de Saint-Priest a été condamné pour violences aggravées sur sa compagne par le tribunal correctionnel de Lyon, en fin de semaine dernière.

Un homme a été condamné en comparution immédiate à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour l’avoir frappé et menacé avec une arme.

Ce chef d’entreprise de Saint-Priest soupçonnait sa compagne d’avoir une liaison avec l’un de ses ouvriers avec lequel elle est amie. Un soir où sa femme avait découché, il s’est mis à boire. Au retour de sa compagne, il lui a porté plusieurs coups à l’extérieur de la maison, rapporte Le Progrès.

Cette dernière a tenté de lui échapper en se réfugiant dans sa voiture. L’homme, chasseur, a alors dégainé l’un de ses fusils qu’il a plaqués sur le capot du véhicule. Il l’a ensuite rangé. Alertée, la police l’a interpellé. La victime a eu deux jours d’ITT.

Cette dernière n’a pas souhaité porter plainte. L’homme a reçu l’obligation de passer un stage sur les violences conjugales, ses cinq fusils ont été confisqués, trois n’étaient pas déclarés. La peine est assortie d’une interdiction de porter une arme durant trois ans.

Faire défiler vers le haut