(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Près de Lyon : accusé d’une escroquerie, le suspect dit ne pas s’en souvenir tellement il en a commis

Un homme et une femme ont été placés en garde à vue le 25 et 26 février. Ils sont accusés d’avoir volé des chéquiers puis commis des escroqueries dans l’agglomération lyonnaise et le sud de la France, entre décembre 2016 et décembre 2017.

C’est l’aboutissement d’une longue enquête, un homme de 28 ans et sa compagne de l’époque, âgée de 24 ans, ont été arrêtés le 25 et 26 février dans le cadre d’une affaire d’escroquerie datant de 2017. Ils ont été identifiés par les enquêteurs de la Brigade de Répression des Cambriolages de la Sûreté Départementale du Rhône.

Le couple aurait volé plusieurs chéquiers avec lesquels ils auraient acheté plusieurs biens via "Le Bon Coin", voitures, ordinateurs, billets de train, nourriture. Ils ont agi entre décembre 2016 et décembre 2017 à Lyon, Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, Rillieux-la-Pape et dans le sud de la France, à Nîmes et Béziers.

Au total neuf plaintes ont été déposées par les victimes.

En garde à vue, la jeune femme a reconnu les faits, expliquant qu’elle était la compagne de l’autre accusé, à l'époque. Ce dernier a invoqué une étrange justification devant les enquêteurs, il a déclaré avoir commis tellement de vols et d’escroqueries qu’il ne se souvenait plus précisément de ceux qui lui étaient reprochés.

Ils ont été convoqués par le Tribunal judiciaire de Lyon dans un an, l’homme a réintégré la maison d’arrêt de Corbas, où il était déjà incarcéré.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut