Pouvoir d'achat : 4 budgets à la loupe

Le pouvoir d'achat baisse, et selon le sondage de la Sofres,70 % des Français désapprouveraient l'action du Président en la matière. Quatre ménages ont accepté de nous décrire leur budget, poste par poste... et nous font part de leurs difficultés. Une enquête réalisée en septembre 2007 et mise en ligne à l'occasion des débats sur le pouvoir d'achat.

Guillaume
26 ans, célibataire, interne de 1ère année en médecine générale

Son budget (cliquer ici pour voir le détail)
Revenus net (en euros) : 1755
Dont salaire : 1700 - prime pour l'emploi : 55
Dépenses/mois : 1155
Total restant : + 600
Comment voyez-vous votre niveau de vie ? Comment essayez-vous de gérer votre budget ?
"Je ne budgétise quasiment plus mes dépenses depuis que j'ai un salaire, je regarde moins les prix. Je peux me faire plaisir et faire plaisir aux autres.
En revanche, je me suis accordé peu de loisirs, pas de sport par exemple, durant l'année parce que j'ai dû finir de rembourser mes 5000 euros de prêt étudiant et qu'être interne prend beaucoup de temps"
Votre dernière folie ?
"Des vacances à 1500 euros, 15 jours en Europe de l'Est. J'ai pris l'avion et pas le car, j'ai dormi dans des hôtels 3 étoiles et pas en camping ou en auberge, j'ai mangé au restau tous les jours..."
Vos projets ?
"Contracter un nouveau prêt pour m'acheter une voiture. Et puis investir dans un logement d'ici deux ou trois ans"

Arthur et Sabrina
28 et 29 ans, négociateur et chargée de mission Sans enfant
Leur budget (cliquer ici pour voir le détail)
Revenus net/mois (euros) 2550
Dépenses : 2230
Total restant : +320
Comment voyez-vous votre niveau de vie ? Comment essayez-vous de gérer votre budget ?
"On a fait le choix d'investir dans un appartement tout en sachant que ce choix allait impliquer de ralentir notre train de vie...mais on a misé sur l'avenir car on est encore assez jeunes et on a espère bien gagner plus. On essaye de gérer au jour le jour afin de trouver le juste équilibre entre se faire plaisir et pas trop dépenser. Dès que possible on essaye d'épargner même une petite somme pour prévenir les imprévus car il y en a toujours"
Votre dernière folie ?
"Les vacances dans le sud... et une jolie table basse"
Vos projets ?
"Se pacser et arrêter de fumer... ça ferait un grand bien à notre budget et à notre santé... Avoir des enfants aussi, mais il faudrait avant tout arrêter de fumer et gagner un peu plus"
Jean et Annick
48 et 50 ans, principal adjoint de collège et chercheur en psycho (Ens. étudiant non salarié) 5 enfants dont 4 encore à charge
Leur budget (cliquer ici pour voir le détail)
Revenus net/mois (euros) : 3574
Dont salaires : 3150 - allocations familiales : 424
Dépenses : 3274
Total restant : +300
Comment voyez-vous votre niveau de vie ? Comment essayez- vous de gérer votre budget ?
"Chaque mois les charges fixes, sont pour la majorité mensualisées (plus faciles à gérer) . Puis on règle ce qui vient : une note de cantine, une panne de voiture, une paire de chaussures.... Chaque enfant reçoit de l'argent de poche, une somme qui évolue avec l'âge"
Votre dernière folie ?
"Pour une famille nombreuse le mot "folie" n'existe pas. Tout est programmé et pensé bien à l'avance, même les vacances d'été. Pas de week-end improvisé. Mais nous ne pensons pas pour autant être une famille en "difficulté". Mais pour les tranches intermédiaires il n'y a pas d'aide, de bourse ou d'allocation de rentrée"
Vos projets ?
"Universitaire en fin d'études, j'espère reprendre un emploi (lucratif) pour vivre en comptant moins.... Et peut-être vivre nous aussi, une "folie"... Emmener nos 5 enfants en voyage, au Canada par exemple... Ce serait grandiose !"
Sabine
30 ans, en recherche d'emploi. Vit seule avec 1 enfant à charge

Son budget

Revenus/mois (euros) : 1190 (cliquer ici pour voir le détail)
dont Assedic 670 - allocation logement : 340 - pension alimentaire : 180
Dépenses/mois (en euros) : 1118
Total restant : +72
Comment voyez-vous votre niveau de vie ? Comment essayez- vous de gérer votre budget ?
"A la fin du mois il ne me reste rien. Mais malgré mes faibles revenus, je ne ne suis jamais dans le rouge, je ne peux pas me l'autoriser ...Ma hantise ce sont les frais imprévus (électroménager en panne...) . En revanche je ne m'interdis pas quelques dépenses pour ma fille (jouets, activités...). Mais ça reste très limité !"
Votre dernière folie ?
"Pendant 2 ans, je ne suis pas partie en vacances. Cet été, nous sommes allés 15 jours à l'étranger, chez des amis. Budget : 300 euros, voyage compris. C'est énorme pour moi, mais j'ai limité les frais car nous étions hébergés gracieusement"
Vos projets ?
"Trouver un job évidemment. Passer mon permis. Et puis changer d'appartement, je trouve le loyer exorbitant par rapport à mes revenus. Mais je ne me fais pas d'illusion, les prix ont tellement grimpé !"
Repères en chiffres
57 % de Français propriétaires de leur logement
Le logement, premier budget : en moyenne, les Français consacrent 19 % de leur budget à leur logement, chauffage et éclairage. Viennent ensuite les dépenses de transports (11,4 %) et d'alimentation (10,7 %).
Plus de vacances pour les retraités : aujourd'hui, ce sont les plus de
65 ans qui partent le plus longtemps en vacances, 37 jours par an en moyenne. En 1979, cette place était occupée par les moins de 20 ans.
1 famille sur 6 monoparentale : les familles monoparentales sont de plus en plus nombreuses. Elles représentaient 17,4 % des familles en 1999.
Plus d'un million de Rmistes : en 2004, les rmistes étaient 1 238 000. Un quart des RMIstes sont chefs de familles monoparentales.
Source : Insee

à lire également
Photomontage © Lyon Capitale
Pourquoi un effondrement de la société telle que nous la connaissons est-il probable avant 2050 ? Alors que les alertes d’experts et de scientifiques sur l’état de la planète et de l’économie mondiale sont sur la table, Lyon Capitale dresse un état des lieux à l’échelle de Lyon et sa région. Pour les théoriciens de l’effondrement, ces alertes sont pensées comme un ensemble, avec des répercussions les unes sur les autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut