Laurent Wauquiez vainqueur 2
© Elise Julliard

Portiques dans les lycées : le projet enterré par Laurent Wauquiez

Béatrice Berthoux, la vice-présidente en charge des lycées au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé l'abandon des portiques dans les lycées, mais aussi des tourniquets et des détecteurs de métaux.

Après les attentats du 13 novembre dernier, ce fut l'argument sécuritaire le plus martelé par le candidat Laurent Wauquiez : les portiques dans les lycées. Face à l'impossibilité technique de mettre en place ce dispositif, le choix avait été fait de remplacer les portiques par des tourniquets et des détecteurs de métaux. Un dispositif qui vient d'être lui aussi abandonné selon les dires de Béatrice Berthoux (LR) vice-présidente en charge des lycées au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes qui a confirmé cet abandon au journal Libération.

Une annonce pas si étonnante alors que les fonds prévus pour la sécurisation des lycées étaient passés de 20 millions à 10 millions lors du vote du budget de la région.

Dans le Lycée de Moiran, porte-étendard de la sécurisation des lycées, les travaux ont eu lieu pendant les vacances et les élèves recevrons leur nouveau badge « biper » ce mardi pour pouvoir passer les portails qui vont aussi être équipés de commandes à distance et de caméras. Des demandes qui avaient été faites par le chef d'établissement en octobre 2015 avant l'élection de Laurent Wauquiez.

2 commentaires
  1. guidoline - 26 avril 2016

    Voilà un premier rétro pédalage majeur ! Laurent Wauquiez est une 'impossibilité technique' à lui tout seul pour la Région. Ça promet.

  2. boby - 26 avril 2016

    Tous les électeurs qui ont détecté le populiste simpliste attrape nigo qu'est Wauquiez n'ont pas voté pour lui. Les autres, tous les autres, et ils sont majoritaires dans les campagnes selon les etudes post electorales, sont la majorité qui vont faire mordre la poussiere à toute la région. Alors pour expliquer de maniere quasi aussi simpliste que Wauquiez lui meme on peut dire à tous les electeurs de faible niveau socio culturel que Wauquiez, c'est Sarkozy en pire. Beaucoup beaucoup de petites phrases, de gesticulations , et tres tres tres peu de concret, et aucun resultat vraiment efficace (sauf des broutilles qui representent quelques centiemes) Voila, c'est foutu maintenant, il est aux commandes. Mais la grande région va vivre une naissance tres dure. Et charge au suivant de rattraper.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut