Pollution à Lyon © Florent Deligia

Pollution : avec le retour de pluie attendue à Lyon, la qualité de l'air s'améliore

La qualité de l'air est qualifiée de moyenne lundi 23 mai à Lyon. Après plusieurs jours de pic de chaleur, les orages et les précipitations attendues dans la région devraient abaisser les taux de pollution dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

On voit presque le bout. Alors que la qualité de l'air de Lyon oscille entre dégradée et mauvaise depuis plusieurs jours, la situation semble enfin s'améliorer dans la cité des Gones. En cause : les orages attendus cet après-midi dans tous les départements de la région qui devraient abaisser les taux de pollution, particulièrement importants depuis le début du pic de chaleur. "Lundi 23 mai, les perturbations annoncées devraient faire baisser les concentrations des polluants et limiter la formation d’ozone", indique le laboratoire Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

Une situation qui devrait être stable en ce début de semaine en Auvergne-Rhône-Alpes. Pourtant, plusieurs territoires de la région, notamment à l'ouest de Grenoble devraient enregistrer une qualité de l'air dégradée ce lundi 23 mai.

---

POUR ALLER PLUS LOIN

Marine Latham, la directrice générale d'Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono, le mercredi 2 février. Elle explique le rôle essentiel joué par Atmo dans la surveillance de la qualité de l'air à Lyon et dans la région.

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut