© Tim Douet

Place du Marché (ex-Toupargel) pourrait être liquidé ce mercredi 11 janvier

Le spécialiste de livraison de produits frais et surgelés Place du Marché (ex-Toupargel), installé dans le Rhône, devrait être liquidé ce matin par le tribunal de commerce de Lyon. Actant ainsi la suppression de 1 900 postes. 

Sauf retournement de dernière minute, les 1 600 salariés de Place du Marché (ex-Toupargel) et les quelque 300 salariés de ses filiales Eismann et Touparlog devraient se retrouver sur le carreau à l’issue de l’audience prévue ce mercredi matin. Faute de repreneur, le tribunal de commerce de Lyon devrait acter la liquidation judiciaire du groupe dont le siège social est installé à Civrieux-d’Azergues. 

Déjà placée en redressement judiciaire il y a quelques années, l’entreprise avait été reprise en janvier 2020 par la holding Agihold des frères Léo et Patrick Bahadourian, cofondateurs et actionnaires de Grand Frais. Avec un modèle de vente bâti sur le commerce de produits par téléphone, l’entreprise n’a pas réussi à prendre le virage de la vente en ligne souhaitée par ses repreneurs, qui ont également tenté de diversifier leur offre au-delà du surgelé, vers les produits frais et l’épicerie. 

Une clientèle vieillissante

Une stratégie qui n’a finalement pas payé. Le changement de nom de l’enseigne et sa clientèle vieillissante ont fini de miner les ventes de l’entreprise rhodanienne. Chiffrées à 271 millions d’euros en 2017, celles-ci étaient passées à 200 millions en 2021-2022. 

Si la liquidation est confirmée ce matin par le tribunal, cela entraînerait l’un des plus importants plans sociaux des derniers mois, soulève l’AFP, après la liquidation de l'enseigne textile Camaïeu en septembre (2 100 salariés) et les 1 200 emplois supprimés (sur 2 300) annoncés fin décembre chez Scopelec, groupe spécialisé dans les technologies de communication. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut