Vue de Lyon, depuis le toit de la Maison Carrée à Fourvière © Justin Boche

Pic de pollution à Lyon : la vigilance orange est maintenue

Un épisode de pollution aux particules fines est en cours depuis dimanche à Lyon et dans le Rhône. La qualité de l'air ne s'améliore pas ce mardi. Lyon est toujours en vigilance orange.

La circulation différenciée a été instaurée à Lyon, Villeurbanne et Caluire depuis ce mardi matin. En raison d'un épisode de pollution aux particules fines. Seuls les véhicules disposant d’une vignette Crit'Air 0, 1, 2 ou 3 pourront circuler.

Nouvelle dégradation jeudi ?

"Mardi 24 octobre, le vent de sud devrait être plus présent à partir de la mi-journée mais le seuil d'information et recommandation devrait encore être atteint dans le bassin lyonnais Nord-Isère. La vigilance orange est maintenue pour ce bassin d'air. Mercredi 25 octobre, la situation devrait s'améliorer avec l'arrivée d'un fort vent de sud, le seuil d’information et recommandation ne devrait pas être franchi. Cependant, à partir de jeudi 26, la situation pourrait à nouveau se dégrader", indique ce mardi après-midi, dans un nouveau rapport, le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.

La vigilance est maintenue dans le bassin lyonnais nord-Isère.

Lire aussi : Lyon : le Rhône en alerte pollution, la circulation différenciée déclenchée

1 commentaire
  1. retouraumoyenage - mar 24 Nov 20 à 22 h 32

    Qui a regardé arte sur la face cachée de l'écologie?
    Surement pas le écolodébiles qui pullulent à LYON
    Très intéressant l’enquête qui démontre qu'une voiture électrique pollue autant qu'une diesel
    Mais le but de ces écolodébiles est principalement de détruire notre économie. Et cela au profit des chinois!
    Dommage que dans ce reportage ils n'ont pas précisé la quantité de charbon qu'il faut bruler pour fabriquer une éolienne !
    Au fait qui des lecteurs de LYON CAPITALE peut répondre?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut