Pédophilie : les évêques de France veulent "faire la lumière"

Réuni ce mardi le conseil permanet de la Conférence des évêques de France a pris une série de mesures pour renforcer la lutte contre la pédophilie dans ses rangs, sur laquelle les récentes affaires lyonnaises ont jeté une lumière crue.

L'Église avait annoncé des "décisions", ce mardi matin, à l'orée de la réunion du conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) sur la question de la pédophilie. Chose promise, chose dûe. La rencontre achevée, Mgr Georges Pontier, président de la CEF, a évoqué en début d'après-midi plusieurs mesures face à la presse. Prise en charge des victimes, aide aux évêques, enquête sur les cas passés suspects et prévention ont été les principaux axes énoncés.

Cette réunion, inscrite à l'agenda le mois dernier lors de l'assemblée plénière de la CEF à Lourdes, intervient dans un contexte troublé par les affaires ayant récemment éclaté sur le diocèse de Lyon. Seuls les membres du conseil permanent de la CEF, y étaient conviés. Le cardinal Barbarin n'en faisant pas partie, il n'était pas présent.

"Protéger les enfants et les jeunes"

"Dans l’histoire des diocèses, des cas particuliers demeurent, même anciens, sur lesquels il est nécessaire de faire la lumière". Finis les attermoiements, le communiqué de la CEF est clair. L'Église s'engage "à faire ce travail" d'enquête dans ses rangs, rappelant au passage aux évêques leur rôle dans ce processus. "Il appartient aux évêques ayant connaissance de faits précis de prendre les mesures conservatoires nécessaires jusqu’à la décision de justice afin de tout mettre en œuvre pour protéger les enfants et les jeunes", précise le communiqué, replaçant la protection des jeunes fidèles au coeur des préoccupations.

 

Des cellules vont être mises en place au niveau des diocèses ou des provinces écclésiastiques pour accueillir les victimes. L'idée étant que "chaque victime puisse entrer en contact facilement avec les personnes en charge de cette écoute", un site internet sera prochainement crée pour entrer en contact avec ces cellules locales. En attendant, une adresse mail (paroledevictimes@cef.fr) est déjà joignable.

Prévention et conseil

Ces cellules locales seront accompagnées par la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie (CPLP), remplaçante de la cellule de veille de la CEF. Son objecitf affiché est de "continuer à porter le souci de la prévention et de la lutte contre la pédophilie ainsi que de la formation des divers acteurs pastoraux". Mgr Pontier a par ailleurs annoncé la création à l'été 2016 d'une "commission nationale d’expertise indépendante", chargée de conseiller les évêques au cas par cas sur les prêtres au passé suspect.

 

Enfin, le conseil permanent de la CEF met l'accent sur la prévention en matière de pédophilie. Il a ainsi chargé la CPLP de mettre en place un site internet destiné à donner à "tous les acteurs concernés" des outils dans cette lutte. Parmi les éléments évoqués, "un vademecum des procédures à suivre à usage des évêques", qui sont décidément au centre de ces nouvelles mesures de lutte contre la pédophilie. La volonté de l'Église semble ferme et se traduit par un calendrier précis. Un prochain point est ainsi prévu le 12 juin pour lors de la rencontre du conseil permanent de la CEF avec les archevêques pour faire le point sur l'avancée des mesures annoncées.

Au delà du contenu, qui rompt avec l'ambiguïté des récentes déclarations de Mgr Lalanne notamment, c'est la forme de communication qui peut surprendre. Souvent critiquée sur ce point, l'Église a cette fois relayé la conférence de presse de la CEF en direct sur Twitter. Une conférence qui s'est déroulée sans impair, un mois après l'épisode du "Dieu merci les faits sont prescrits".

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
1 commentaire
  1. lyon2016 - 13 avril 2016

    On a beau faire, la vérité s'échappe et perce toujours les ténèbres qui l'environnentMontaigne

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut