peripherique

Passage du périph à 70km/h : un bilan sera fait en fin d’année à Lyon

Dès lundi, le 29 avril, le périphérique lyonnais passera à 70km/h. Dans un communiqué, ce mercredi, la Métropole de Lyon indique qu’un premier bilan de cette réduction de vitesse sera tiré à la fin de l’année 2019.

Lyonnais, préparez-vous. Dès lundi, tout le périphérique lyonnais passera de 90 à 70km/h. "Un abaissement de la vitesse autorisée permet de diminuer les émissions de polluants de l’air. Cette décision vient donc s’ajouter aux actions que mène la collectivité en faveur de la qualité de l’air dans le cadre de son plan Oxygène", explique le Président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld.

Lyon et Villeurbanne ont été à plusieurs reprises en alerte pollution, notamment lors du mois de février 2019. Un premier bilan de ce passage de 90 à 70km/h sera tiré à la fin de l’année, en terme de baisse de pollution et de diminution du bruit. La Métropole précise qu’en moyenne, le temps de parcours d’un automobiliste sera rallongé de seulement 2 minutes.

à lire également
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
Deux nouvelles journées d'action sont prévues à Lyon contre la réforme des retraites ces 9 et 10 décembre. Alors que le trafic SNCF est lourdement perturbé par la grève, qu'en sera-t-il des TCL ?
3 commentaires
  1. Galapiat - 24 avril 2019

    prévoir une éventuel passage à 60 kmh, après tout nous sommes déjà en ville, une limitation aux plus de 7.5 Tonnes un plus. Pour amener au ferroutage seuls les limitations de vitesse et interdits aux PL serons efficaces. les grosses boites de transport n'en veulent pas.Lyon doit cesser d'être le croisement autoroutier européen

    1. Abolition_de_la_monnaie - 24 avril 2019

      Le ferroutage, c'est aussi l'Etat qui n'en veut pas et volontairement ne met pas en place ce système.
      .
      Pourquoi ?
      Parce que l'Etat est dépendant des taxes sur les carburants pour financer les services publics.
      Il n'y a aucune solution sereine dans un système monétaire : tout n'est que conflits d'intérêts monétaires et déplacements de problèmes.

  2. Galapiat - 25 avril 2019

    il y a bien longtemps que l'état ne décide plus rien , Fret SNCF privé à 60% on lui fait transporter ce qui n'est pas rentable , les actionnaires les grosses sociétés de transport qui conserve les contrats juteux. un des preuves, le transport petites lignes remplacés par des autocars privés.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut