soldes
© A Sigel

Part-Dieu : la fermeture du parking gâche le premier jour des soldes

Chiffre d’affaires décevant, affluence réduite… Certains commerçants ont exprimé leur mécontentement en ce premier jour des soldes d’hiver à la Part-Dieu. Les travaux aux abords du centre commercial et un accès réduit aux parkings sont mis en cause.

Jour de pluie, début des soldes d’hiver. Tous les critères étaient réunis pour une première journée de soldes fructueuse pour les commerçants de la Part-Dieu. C’était sans compter les travaux dans la zone qui réduisent considérablement l’accès aux parkings. A l’entrée du centre commercial se font entendre des "finalement il n’y a pas tant de monde que ça !", par des visiteurs surpris. Pour Marlène, directrice de magasin à la Part-Dieu, c’est la désillusion. "On est très loin de nos objectifs à réaliser en termes de chiffre d’affaires, surtout un premier jour de soldes. Les clients se sont beaucoup plaints aujourd’hui d’un accès quasi impossible dans le secteur. Certains ont attendu trois quarts d’heure avant de pouvoir se garer".

"On voit une réelle baisse de fréquentation dans tous les magasins"

"On a plus de vendeuses que de clients", constate Stéphanie Manivong, responsable de l’enseigne Aubade de la Part-Dieu, à 15 heures en ce premier jour de soldes. "Tout le monde évite le centre commercial à cause de son accès difficile. On voit une réelle baisse de fréquentation dans tous les magasins, particulièrement cette année", affirme-t-elle avec l’acquiescement de ses employées. Les travaux de rénovation de la zone ont commencé en janvier 2017 avec la fermeture du parking "Part-Dieu centre commercial", retirant aux visiteurs 3 000 places de stationnement. Le parking Oxygène était paralysé cet après-midi, faute de places disponibles. Elsa, cliente, a attendu plus d’une demie-heure pour pouvoir accéder au sous-sol du parking des Cuirassiers, le seul parking ouvert en ce début d’après-midi. "Les parkings sont bloqués de tous les côtés, s’il avait fait beau, j’aurais fait demi-tour pour aller en ville", a par ailleurs déclaré la jeune mère de famille.

Des complications à venir

La rénovation du quartier Part-Dieu va entrainer la fermeture du tunnel Brotteaux-Servient à partir du 15 janvier prochain, et une voie de la rue Servient sera supprimée pour créer la sortie du futur parking de la gare. La sortie du parking Oxygène sera maintenue mais elle sera déviée sur la rue de Bonnel. Les commerçants redoutent alors les week-end à venir en cette période de soldes. "Puisque tous les accès sont réduits, tout le périmètre de la Part-Dieu devient compliqué, surtout le week-end" affirme Marie Duffez, responsable d’Etam Lingerie à la Part-Dieu. Elle souligne que "le trafic de visiteurs a baissé de manière générale sur toute la Part-Dieu depuis le début des travaux de rénovation". Lina Mezerain, vendeuse chez Claudie Pierlot aux Galeries Lafayette partage son avis : "certains de nos clients ne prennent même plus la peine de venir", a déclaré la jeune femme. Quant à Marlène, la responsable de boutique redoute le pire pour les semaines à venir, avec l’amorce de la deuxième phase des travaux. "On espère avoir plus de monde dans les prochains jours et surtout ce week-end". Ce samedi 13 décembre sera alors le premier indicateur de l’affluence des visiteurs en cette période de soldes, à la Part-Dieu.

à lire également
Un véhicule qui circulait à vive allure a percuté la baie vitrée d'un immeuble au niveau de l'esplanade du Dauphiné, près des archives départementales, dans le 3e arrondissement de Lyon. 
1 commentaire
  1. nico-yzfr6 - 11 janvier 2018

    Le plus grand centre commercial en ville d'Europe et on se pose la question d'y venir en voiture ! Il est assez bien desservi par les TCL non ? C'est fou de se plaindre, encore aujourd'hui, de ne pas pouvoir atteindre l'hypercentre en voiture !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut