Panne des numéros d’urgence : le ministre de l’Intérieur "dénonce des dysfonctionnements graves et inacceptables" d’Orange

Pendant plusieurs heures mercredi soir, une panne chez Orange a fortement perturbé les numéros de secours. Le PDG de l’opérateur a été convoqué ce matin au ministère de l’Intérieur pour s’expliquer, alors que ce dysfonctionnement pourrait avoir causé la mort de trois personnes. 

Une panne massive de l’opérateur Orange a fortement perturbé les services de secours mercredi dans la soirée. Plusieurs numéros d’urgence comme le 15, le 17, le 18 ou encore le 112 étant très difficilement joignables. Des numéros de substitution ont dû être mis en place dans de nombreux départements de France dont le Rhône et la métropole de Lyon. Si le réseau a été rétabli aux environs de "minuit", selon l’opérateur, la panne pourrait avoir eu de lourdes conséquences. 

De graves conséquences dans le Morbihan et à La Réunion

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi ce jeudi matin en dénonçant des "dysfonctionnements graves et inacceptables " d’Orange. Interrogé sur les conséquences de cet incident il a révélé qu’une personne souffrant d'une "maladie cardiovasculaire" "serait décédée" dans le Morbihan, faute d'avoir "pu joindre les services de secours à temps". Avant d’ajouter que "deux autres accidents cardiovasculaires ont eu lieu à la Réunion", sans toutefois pouvoir confirmer "si le temps [avant l'arrivée des secours, NDLR] a été particulièrement long et s'il est imputable à ce numéro d’urgence". Selon l’AFP, qui a interrogé l’entourage du ministre, ces deux "accidents" se seraient soldés par la mort des patients. 

Le PDG d’Orange convoqué

Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a été convoqué dès ce matin 9 heures au ministère de l’Intérieur afin de s’expliquer sur cette panne et d'apporter des éclaircissements au gouvernement. Lors d’une conférence de presse, le secrétaire d’État au Numérique a précisé que l’opérateur téléphonique "devra présenter les analyses des causes" de ce dysfonctionnement. 

Le réseau a été rétabli hier soir, mais les numéros d’urgence mis en place restent actifs ce jeudi matin dans les différents départements, "par mesure de précaution" précise le gouvernement.

Lire aussi : Panne nationale des numéros d'urgence à Lyon : le 15, le 17, le 18, le 112 de nouveaux disponibles ce jeudi matin

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut