NUAGES DE TRAINE - BRISE SOUTENUE

Ils garderont néanmoins en tête ces mots du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, prononcés lors d'une conférence sur "Les accélérateurs financiers et la chaîne du crédit au XXIème siècle" le 15 juin dernier à Atlanta2. "Les variations de prix des actifs immobiliers pourraient avoir un impact sur l'emprunt et la consommation allant bien au-delà du traditionnel effet de richesse" : le propriétaire d'un bien immobilier dont la valeur décroît a en effet non seulement tendance à réduire sa consommation pour mettre un peu d'épargne de côté mais il voit en plus ses conditions d'accès au crédit devenir plus difficiles et plus chères - l'impact sur la consommation est donc double.

1 http://www.cboe.com/vix/
2 : http://www.federalreserve.gov/
BoardDocs/Speeches/2007/20070615/default.htm

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut