La navette sans chauffeur Navya à la Confluence © DR
La navette sans chauffeur Navya à la Confluence © DR

Nouveauté à Lyon : des navettes autonomes vont circuler cette semaine

Le tramway T3 desservira le Parc OL quotidiennement à partir de 2020. Mais dès le 15 novembre, le Sytral met également en service deux navettes autonomes pour rejoindre le quartier du Parc OL.

Dès 2020, le tramway T3 ira jusqu'au Parc OL grâce à une desserte quotidienne. Et pas seulement les soirs de match, comme actuellement. Des tramways partiront toutes les 15 minutes, tous les jours, de Vaulx-La Soie pour rejoindre le Parc OL, à Décines, en s'arrêtant à chaque station.

En test depuis plusieurs mois, deux navettes autonomes vont également desservir le site du Parc OL quotidiennement dès ce vendredi 15 novembre.

Le service est gratuit

"Intégrés au réseau TCL, ces véhicules sans chauffeur offrent une connexion directe entre la station Décines Grand Large de la ligne T3 et le Parc Olympique Lyonnais", explique le Sytral.

"Pour la première fois en France, les véhicules circulent en milieu urbain sur la voirie, aux côtés des voitures", poursuit le Sytral. Les navettes seront disponibles du lundi au samedi de 8h30 à 19h30, sauf les jours de matchs. Le service est gratuit et réservé aux personnes majeures et mineurs accompagnés. Un agent sera présent à bord pour informer les voyageurs.

Lire aussi : Lyon : tramway T3 toute l'année au Parc OL, les détails de la desserte

à lire également
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 11 novembre 2019

    Navette autonome mais avec agent à l'intérieur ! 😀
    (tout ça pour rester légal car la loi interdit ce genre de véhicule sur la voie publique)
    Et pour info, ces navettes vont tellement lentement que vous avez meilleur compte de prendre votre vélo... comme d'hab 🙂

  2. vieux caladois - 11 novembre 2019

    La critique c'est une mitrailleuse manœuvrée par un adjudant abruti qui tire sur tout ce qui bouge.
    Citation de Jean-Edern Hallier ; Le mauvais esprit (1985)

    1. Abolition_de_la_monnaie - 11 novembre 2019

      L'absence de critiques (d'analyses multiples), c'est une dictature tranquille où il n'y a qu'une tête qui dépasse, celle du chef, et derrière, des moutons qui suivent leur maître jusqu'à l'abattoir.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut