Nouveau cas de grippe H1N1 confirmé dans le Rhône

L'information a été confirmée hier par la préfecture du Rhône. N'ayant pas voyagé dans un pays à risques, une interrogation persiste quant à sa contamination. Le Dr Anne-Marie McKenzie explique : " C'est devenu une circulation communautaire. Elle a peut-être rencontré une personne qui a contracté une forme clinique et l'adolescente l'a développée par la suite. Nous essayons de faire une enquête pour déterminer l'origine de la grippe. " Après la constatation de ses symptômes, la patiente a tout de suite été traitée avec du tamiflu. Seul un traitement préventif a été mis en place, car la maladie n'est pas très avancée. " Le cas a été confirmé mercredi. Elle était contagieuse peut être 24 heures avant. Son itinéraire a été étudié et c'est le contact proche qui a été considéré. Le collège n'a pas besoin d'être fermé, car au vu de la fin de l'année scolaire, il n'y avait pas beaucoup d'élèves. " confirme le Dr McKenzie. La famille, l'ensemble des élèves et professeurs de sa classe considérés comme " sujets de contacts proches " se sont vu proposer un traitement approprié. Pour la préfecture, " aucune autre mesure ne s'avère nécessaire ".

Fanny Paul

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut