police
© Tim Douet

Nord-Isère : l'enlèvement n'en était pas un

La jeune femme de 21 ans recherchée ce vendredi, n'avait pas été enlevée mais était partie de son plein gré.

Vendredi vers midi, les forces de l'ordre étaient sur le pont et un hélicoptère de la section aérienne de Bron a même été mobilisé pour ce qui s'apparentait à l'enlèvement d'une jeune femme, en début de journée, dans le nord de l'Ain. Vers 7h, un homme a donné l'alerte, comme le raconte Le Progrès. Selon lui, sa fille, âgée de 21 ans, aurait été enlevée par celui qu'il présente alors comme son ex-compagnon. Une description du véhicule est donnée et l'hélicoptère survole alors la région pendant de longues heures, en vain. Mais c'est finalement grâce à la géolocalisation d'un téléphone portable que les enquêteurs réussissent à repérer la jeune fille qui circule visiblement sur l'autoroute A43. Les gendarmes réussissent finalement à la joindre. Immédiatement, elle dément tout enlèvement et affirme qu'elle est partie de chez son père, de son plein gré.

Faire défiler vers le haut