Mois de mars calamiteux pour le commerce à Lyon

Le chiffre d’affaire des commerces indépendants est en forte baisse au mois de mars, à Lyon. Une chute de 10 % par rapport à mars 2012.

Les commerçants de Lyon n’étaient pas à la fête en mars. C’est ce que révèle l’enquête mensuelle de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Lyon, portant sur l’activité des commerces indépendants de petite superficie (inférieure à 400 m²) dédiés aux secteurs de l’alimentation, de la culture-loisirs, de l’équipement de la maison et de la personne, et de la santé-beauté. Le fort repli du commerce en mars (-10 % par rapport à mars 2012) paraît d’autant plus important que l’année précédente, à la même période, l’activité avait progressé de 5,4 %.

Selon la CCI, les vacances d’hiver entièrement décalées sur le mois de mars ou encore la météo peu clémente peuvent expliquer en partie ces mauvais résultats.

Tous les secteurs ne sont néanmoins pas touchés de la même façon. La baisse la plus forte est enregistrée dans le secteur de l’équipement de la personne, -29,3 %, alors qu'à la même époque l’année dernière le secteur était en hausse de 17,5 %.

Le secteur santé-beauté recule quant à lui de 8,3 %. Celui de la culture et des loisirs est en baisse de 7,3 %.

Seul le secteur de l’alimentation échappe à cette dégringolade. Son chiffre d’affaires est même supérieur à celui enregistré au mois de mars 2012, en hausse de 5,5 %.

à lire également
C’est officiel, Safran a choisi Feyzin pour implanter sa prochaine usine, aidé dans sa décision par le tapis rouge que l’État et les collectivités locales ont déroulé. Au terme d’une route pavée de rivalités politiques, de concurrence internationale et de bonnes intentions, 25 millions d’euros de deniers publics ont été débloqués pour attirer l’industriel. Un effort considérable qui pose la question suivante : jusqu’où les pouvoirs publics sont-ils prêts à aller pour réindustrialiser la région ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut