Illustration police © Tim Douet

Meyzieu : du sursis pour le père qui a giflé un professeur

Le 2 octobre, un père a giflé un enseignant dans la salle des professeurs d'un collège de Meyzieu, à côté de Lyon. Il vient d'être condamné à de la prison avec sursis.

En pleine période où la parole des professeurs se libère et le hashtag #Pasdevague circule encore sur les réseaux sociaux, cette décision de justice risque de faire parler. Le 2 octobre, un enseignant dans un collège de Meyzieu exclut l'une de ses élèves suite à son comportement en classe. Elle appelle alors son père qui rentre dans le collège, et gifle l'enseignant dans la salle des professeurs. Ses collègues avaient alors fait valoir leur droit de retrait. Le père est passé en jugement ce lundi 29 octobre. Il a expliqué que sa fille lui avait affirmé avoir été humiliée devant la classe. L'adolescente a menti à son père en disant que l'enseignant lui avait baissé son pantalon avant de la menacer de lui mettre une fessée. Elle a reconnu plus tard avoir tout inventé. Le père a été condamné à six mois de prison avec sursis.

à lire également
Lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi matin, Grégory Doucet et Bruno Bernard (EELV), arrivés en tête à Lyon et dans la métropole lors du premier tour des élections, ont officialisé leur accord avec la Gauche Unie et Lyon en commun. Ils forment désormais une large coalition de gauche résolument “anti-Collomb”. 
Faire défiler vers le haut