Vignette Crit’Air ©DR

Métropole de Lyon : vers la fin des véhicules diesel à Lyon d'ici 2026 ?

Une zone à faibles émissions (ZFE) a été créée depuis le 1er janvier 2020 dans la Métropole de Lyon pour réduire les émissions polluantes et améliorer la qualité de l'air sur le territoire. Pour l'instant, Lyon, Villeurbanne et Caluire sont concernés. Le périmètre géographique va être étendu et des véhicules, notamment diesel, pourraient ne plus pouvoir circuler ces prochaines années à Lyon.

La Métropole de Lyon a créée une zone à faibles émissions (ZFE) pour réduire les émissions polluantes et améliorer la qualité de l’air sur le territoire. Ainsi, depuis le 1er janvier 2020, les camions et camionnettes professionnels ayant des vignettes Crit'air 4, 5 ou non classés sont interdits à l'intérieur du périmètre, en gros à Lyon, Villeurbanne et Caluire.

À partir du 1er janvier 2021, les véhicules munis de vignettes Crit'Air 3 ne seront plus autorisés dans le périmètre. Cela concerne les véhicules professionnels.

Le périmètre ZFE actuellement

Elargissement du périmètre, évolution des condition d'accès

Arrivés au pouvoir en juin 2020, les écologistes veulent élargir ce périmètre. Un comité de pilotage de la ZFE s'est réuni ce mardi. En discussions, l'élargissement du périmètre mais aussi l'évolution des conditions d'accès. Les conclusions seront soumises à un vote à la Métropole de Lyon, où les écologistes ont une large majorité, en mars 2021.

L'objectif du président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, est la sortie du diesel d'ici la fin du mandat, en 2026, avec l'autorisation de circuler dans le nouveau périmètre pour les seuls véhicules disposants des vignettes Crit'Air 0 et 1. Ce nouveau dispositif serait étendu, aussi, aux particuliers.

Lire aussi : Lyon : amende, véhicules interdits... tout savoir sur la ZFE

15 commentaires
  1. noisette - ven 13 Nov 20 à 13 h 37

    On ira plus dans lyon... Pas grave... Y a les centre commerciaux extérieurs et internet. Et plus on est plus en sécurité....

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Lugdunum69 - ven 13 Nov 20 à 14 h 31

    "À partir du 1er janvier 2021, les véhicules munis de vignettes Crit'Air 3 ne seront plus autorisés dans le périmètre."

    Source ?
    Le délai me semble extrêmement court.

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Lugdunum69 - ven 13 Nov 20 à 14 h 40

    Alors, j'ai cherché un peu...

    Verdict : votre article est très très très mal fait.
    Cela concerne les "véhicules utilitaires légers" et les "camions".

    Une honte de si mal informer !... Revoyez (ou plutôt relisez !) vos sources !

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. Daniel lacroix - ven 13 Nov 20 à 17 h 17

    On attends toujours de savoir qu'elle est la position d'EELV vis à vis de la pollution générée par internet, qui est énorme et qui va bientôt dépasser celle des avions et des voitures.
    Quand on voit que les "écologistes" sont omni-présents sur twitter, youtube, facebook, et j'en passe on peu se poser des questions...
    Au moins ils font tourner les pubs de ces sites c'est déjà ça, et ils alimentent d'eux même la machine à fric qui bousille la planète.
    Mais bon, lutter contre internet ne rapporte pas d'argent immédiat et serait très mal perçu de leurs électeurs, contrairement à la lutte contre les automobilistes.

    Modéré
  5. TousAvelo - ven 13 Nov 20 à 17 h 59

    Du coup quid des bus TCL... Parceque quand on est à vélo... On sent bien que c'est pas à l'essence de rose qu'ils tournent...

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Bernard G - ven 13 Nov 20 à 18 h 44

      Si vous saviez tous les pesticides qu'on utilise sur les rosiers, vous renonceriez définitivement à humer des roses.

      Signaler un commentaire inapproprié
  6. raslebol69 - ven 13 Nov 20 à 20 h 02

    Les doux rêveurs vont avoir besoin d'ouvrir de nouvelles centrales nucléaires pour alimenter leurs voitures électriques.

    Signaler un commentaire inapproprié
  7. Galapiat - ven 13 Nov 20 à 22 h 22

    véhicules conduit ou transportant personne à mobilité réduite pas concerné.

    Modéré
  8. Meritocratierepublicaine - sam 14 Nov 20 à 9 h 57

    Belle exemple de mesure idéologique, la première pollution vient des chauffages au bois, il suffit de sentir l'air lyonnais du moment.
    La fumée des clopes et du canabis ajouter au déchet des mégots est également bien plus polluant que les camionnettes diesels qui de toute façon ne seront jamais arrêtées, vous avez déjà vu la police arrêter quelqu'un à lyon?

    Signaler un commentaire inapproprié
  9. Galapiat - sam 14 Nov 20 à 10 h 39

    D'accord avec "noisette". entre interdits et PV les plus chers du pays, nous choisirons un des nombreux centres commerciaux et le Net,,La prochaine fois Faites attention lors du choix de votre élu, en attendant 6 ans à souffrir et ne pas mettre les pieds à Lyon-agglo.

    Modéré
  10. Daniel lacroix - dim 15 Nov 20 à 22 h 10

    Tout le monde n'a pas le pouvoir des vice-président(e)s écologistes de la Métropole qui se sont auto-augmenté leur salaire de 1000euros/mois en juillet dernier. Les gens n'ont pas tous les moyens financiers d'acheter une voiture neuve.

    Signaler un commentaire inapproprié
  11. Galapiat - dim 15 Nov 20 à 23 h 56

    notez bien tous les interdits, les taxes les contraintes véhicules imposées par les escrologistes , et puis souvenez vous en au moment de voter.

    Modéré
  12. PAUL Gabriel - lun 16 Nov 20 à 17 h 45

    Ils s’en prennent toujours aux mêmes ces idéologues.
    Pourquoi n’interdisent t’ils pas la fabrication et la vente de véhicules Diesels.
    Les véhicules Diesels consomment moins de carburant au 100km que les véhicules essence, ils émettent moins de CO2

    Modéré
  13. benof - lun 16 Nov 20 à 20 h 00

    J'aurais bientôt passé 40 ans à travailler sur Lyon, donc à consommer sur Lyon tous les jours de la semaine. Si demain en inactivité je ne pourrais plus m'y rendre avec mon véhicule diesel, j'irais au centre commerciaux place du Dauphiné à Tigneux ou au Village des Marques à Villefontaine faire mes achats, et tant pis pour la Part Dieu, Confluence et le centre-ville. C'est un crève-cœur car j'aime bien ma grande ville qu'est Lyon, son centre-ville, le vieux Lyon, Fourvière, les restos. C'est bien dommage car les automobiles ne représentent qu'une très faible partie de la pollution, moins de 30%, mais les écolos en a décidé autrement. Quand Lyon se réveillera cité dortoir dans quelques décennies, on fera machine arrière.

    Modéré
  14. Emgi - mar 17 Nov 20 à 18 h 58

    Pour réduire rapidement la pollution, je propose d'interdire les cons dès 2021 !

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut