métro TCL
© Laurent Cousin

Métropole de Lyon : nouvelle stratégie pour lutter contre l’insécurité sur le réseau TCL

La 3e édition de la "Stratégie territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance pour les Transports en commun" a été signée ce lundi 1er mars 2021. Au programme, caméra de vidéosurveillance, signalement des faits de harcèlement sur l’application TCL, sensibilisation…

Le Préfet de région, Pascal Mailhos, le président de la Métropole et du SYTRAL, Bruno Bernard, le Procureur de la république, les maires de neuf communes et d’autres, ont signé ce lundi 1er mars la stratégie sur la sécurité du réseau TCL de 2021 à 2024. Les quatre axes de la stratégie sont la prévention auprès des jeunes, mieux protéger les personnes vulnérables, s’appuyer davantage sur la population, revoir une gouvernance efficace.

Le texte est l’aboutissement d’un an de concertation et d’échanges et près d’une trentaine d’entretiens. Parmi les nouvelles mesures mises en place par cette 3e édition, la principale est la possibilité de signaler des faits de harcèlement sexiste ou d’insécurité sur l’application TCL et sur le site TCL.fr. D’autres mesures vont être renforcées, comme la prise en charge des victimes ou la descente à la demande pour les bus. La vidéosurveillance dans les rames, initialement prévue sur la ligne D, va être étendue à l’ensemble du réseau avec 1 600 caméras à l’horizon 2024.

SYTRAL rappelle que c’est environ 26 millions d’euros, chaque année, qui sont engagés pour la sécurité sur le réseau. Le communiqué ajoute que "L’insécurité se maintient dans des proportions acceptables comparativement au 1,9 million de voyages quotidiens en 2019, et affiche une baisse de 10 % des atteintes aux personnes par rapport à 2018". Des chiffres intéressants, que la nouvelle "Stratégie territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance pour les Transports en commun" doit permettre d’encore améliorer.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut