Nao Tabata, Maxence Fragola-Jarjaille
De gauche à droite : David Harari (capitaine), Théo Guillemin, Maxence Fragola-Jarjaille, Louis Bonin, Arthur Boulin, Nao Tabata, Thomas Guichet et Christophe Oursel (entraîneur), de l’équipe de France U26, championne d’Europe de bridge en 2022
Article payant

Métropole de Lyon : le bridge, sport ou jeu ? 

Pourquoi le bridge peut-il être considéré comme un sport ? L'avis de deux champions rhodaniens, Maxence Fragola-Jarjaille et Nao Tabata.


La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) est formelle : le bridge n’est pas un sport. “L’interprétation de la notion de ‘sport’ se limite à des activités répondant au sens habituel de cette notion, lesquelles sont caractérisées par une composante physique non négligeable”, a-t-elle conclu dans un arrêt daté de 2017. “Le fait qu’une activité favorise la santé physique et mentale n’est pas, à lui seul, un élément suffisant pour conclure que cette activité relèverait de la notion de ‘sport’”, a-t-elle ajouté, et ce même si le bridge se pratique en compétition et fait appel à “des compétences intellectuelles élevées” comme “la logique”, “la mémoire” et “la stratégie”. Reste à définir le terme sport et, là aussi, chacun sa grille de lecture, comme l’a relevé Hervé Madoré, inspecteur général de la jeunesse et des sports, dans un rapport rédigé en 2015. “Le terme sport est couramment employé et sa signification paraît limpide. Cette pseudo limpidité cache une grande confusion, le terme sport est polysémique et utilisé pour qualifier des situations hétéroclites : une partie de bridge, un moment de jardinage, une finale olympique, un débat musclé, un échange de balle sur la plage, une randonnée en forêt.”

Le dictionnaire trilingue des sciences du sport estime que “par suite de sa grande portée dans le langage courant, il n’est pas possible de délimiter cette notion [le sport] avec précision”. Il justifie sa position par le fait que “le terme sport est fortement déterminé par le langage courant et soumis à des évolutions permanentes” et que “le Comité international olympique (CIO) et les textes de référence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) ne donnent pas de définition du sport”.

Pour rajouter à la confusion, en 2016, le ministre des Sports de l’époque, Patrick Kanner, avait estimé que le bridge était un sport.

Il vous reste 77 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut