Pierre Bertin-Hugault, maire d’Ecully, dans la Métropole de Lyon, entre 1995 et 2001 – image de la ville d’Ecully

Métropole de Lyon : l'ancien maire d'Ecully, Pierre Bertin-Hugault, décède accidentellement

L'ancien maire d'Ecully, Pierre Bertin-Hugault, est décédé brutalement ce lundi 28 juin à l'âge de 80 ans.

Il avait été maire d'Ecully, dans l'ouest lyonnais, de 1995 à 2001, avant d'être fait maire honoraire en avril 2015 par son successeur Yves-Marie Uhlrich. Pierre Bertin-Hugault est décédé brutalement ce lundi d'un accident de vélo sur l'Île aux Moines, dans le Morbihan, où il séjournait depuis son retrait de la politique, selon le Progrès.

Né en 1941, il est diplômé de l'école Centrale à Paris, et est ingénieur de formation. Il est ensuite conseiller municipal pour sous trois des quatre mandats menés par le précédent maire (et par ailleurs député) Jean Rigaud, lui même diplômé de Centrale.

Pierre Bertin-Hugault n'est élu que pour un seul mandat (sous l'étiquette du parti Droite libérale-chrétienne), mais laisse une empreinte significative et multiplie les casquettes.

En effet, en 1995, il est ainsi également élu vice-président du Grand-Lyon, responsable de l'environnement, la propreté, l'eau et l'assainissement, président d'Acoucité (qui s'occupe de l'environnement sonore de la métropole), mais il devient aussi administrateur de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse, président de la commission géographique du Rhône moyen ou encore administrateur de l'agence d'urbanisme de Lyon.

Cela ne l'empêche pas de réaliser nombres de projets pour sa commune de 18 000 habitants. Comme le souligne le communiqué de la ville, "il a su [...] mener à bien avec courage des projets structurant et fédérateurs pour sa commune" comme la réhabilitation du centre  et l'école des Arts culinaires (nommé plus tard "Institut Paul Bocuse"), ou encore en faisant aboutir la création du Parc des Chênes. Ville fleurie, la ville conserve ses "4 fleurs" sous son mandat, et obtient par ailleurs le grand prix national de l'Arbre en 1999.

Ses deux successeurs - Yves-Marie Uhlrich (2001-2020)  et Sébastien Michel (2020-) et lui ont rendu hommage.

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut