Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0198
© Tim Douet

Métropole de Lyon : ils revendaient l'essence à des particuliers avec des cartes de carburants professionnelle

Trois personnes ont été interpellées en début de semaine suite à un vol de cartes de carburant d'une entreprise de poids lourds, située à Vénissieux, au sud de Lyon. Le préjudice est estimé à 20 000 euros.

Pour certains, faire son plein d'essence a coûté moins cher que les prix affichés en stations-services ces dernières semaines. Et c'est une société de vendeurs de poids lourds qui en a fait les frais.

Après une enquête réalisée en interne à l'entreprise, le gérant d'une société de vente de camions à Vénissieux a porté plainte jeudi 17 mars pour un vol de cartes de carburant au sein de sa structure. Face à la situation et un préjudice estimé à 20 000 euros, une enquête était confiée à la Sûreté départementale du Rhône.

Moins de deux semaines plus tard, les enquêteurs arrivaient à identifier les voleurs. Il s'agirait de deux hommes et une femme qui utilisaient les cartes dérobées pour remplir des bidons d'essence et les revendre à moindre coût à des particuliers. Une opération illégale alors même que le prix à la pompe ne cessent d'augmenter depuis des semaines. Plus encore, l'un d'eux faisait marcher son réseau personnel pour que ses proches fassent des pleins d'essence contre des prix au litre inférieurs à celui affichés en stations-service.

Trois personnes interpellées

Les trois compères étaient finalement interpellés lundi 28 et mardi 29 mars. Lors des perquisitions, les enquêteurs retrouvaient plusieurs jerricans, 5 cartes d'essences volées à la société et du matériel permettant de remplir un réservoir. 2 400 euros en liquide et une Audi Q5 d'une valeur de 20 000 euros étaient également saisis par la police "au titre des avoirs criminels".

En garde à vue, le trio reconnaissait les faits et était présenté ce mercredi 30 mars au parquet du tribunal judiciaire de Lyon, en vue d'un jugement en comparution immédiate.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut