Météo péniches Rhône soleil été
© Charlotte Santana

Métropole de Lyon : après les ordures, l’eau trop chère ?

Selon la Canol, 109,7 millions d’euros ont été trop perçus de 2014 sur la perception de la redevance de l'eau dans la métropole de Lyon. Soit en moyenne 67 euros par foyer en 2018.

Depuis 2011, la Canol attaque la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) et demande le remboursement aux contribuables de cet impôt qu'ils considèrent trop perçu. Ce lundi, l'association de contribuables a annoncé qu'elle allait demander le remboursement du trop-perçu de la redevance de l'eau.  

Canol, en examinant les comptes administratifs du Grand Lyon, s’est rendu compte que, depuis quelques années, les budgets de l’eau et de l’assainissement dégageaient des excédents, c’est-à-dire que la part que prélevait la Métropole, compte tenu des autres recettes qu’elle percevait par ailleurs, était trop élevée par rapport au coût du service rendu”. Selon l'association 109,7 millions d’euros ont été trop perçus de 2014. Pour Canol “en 2018, c’est 21,8 % du coût de l’eau que le consommateur a payé en trop, en moyenne 67 euros par foyer !”.

Canol monte au créneau alors que la question de la délégation et d'une possible mise en régie de la gestion de l'eau va être abordée prochainement par la métropole. En avril 2018, Lyon Capitale s'était aussi penché sur le prix de l’eau (ici) et l’évolution de sa gestion depuis un siècle (ici).

1 commentaire
  1. JANUS - 23 septembre 2019

    A quand le remboursement aux particuliers ???????????????

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut