Le pont de l’île Barbe accessible uniquement aux piétons et aux cyclistes jusqu’en 2027

Métropole de Lyon : 186 ponts jugés “complexes”

Trois autres ponts font l'objet d'une surveillance accrue dans la métropole de Lyon : le pont de l'Île Barbe, le pont Bonaparte et celui de Vernaison.

Après l'effondrement d'un pont ce lundi 18 novembre à Mirepoix-sur-Tarn, qui a fait deux morts et cinq blessés, la métropole de Lyon a annoncé que 186 ponts dans le territoire “sont considérés comme "complexes" et nécessitent une surveillance particulière”. En tout, le Grand Lyon gère 735 ponts, passerelles ou trémies sur l’ensemble de son territoire. 

Plusieurs niveaux de surveillances existent qui vont du contrôle visuel à des inspections détaillées périodiques pour finir à la surveillance renforcée ou mise sous instrumentation. En 2018, le budget de la métropole affecté aux  inspections détaillées périodiques des 186 ponts jugés “complexes” a été de 145  000 €. 

Enfin, les ponts qui font l'objet d'une surveillance de niveau 3 sont ceux de l'Île Barbe, le pont Bonaparte et celui de Vernaison. La surveillance annuelle pour le pont Bonaparte représente un budget de 5 000 €, celle du pont de l’île Barbe est de 70 000 € et l’investissement pour les capteurs installés sur le pont de Vernaison se monte à plus de 400 000€.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut