Marchés à Lyon : la préfecture prête à étudier toute demande d’ouverture

La question de la fermeture des marchés de proximité à Lyon reste sensible dans ce contexte de coronavirus COVID-19. Si depuis une semaine, les marchés sont fermés, la préfecture du Rhône se dit prête à étudier toute demande que pourrait faire la ville, sous réserve que des conditions soient respectées. 

Depuis fin mars, les marchés sont interdits par décret sur le territoire français à cause du coronavirus COVID-19 et du confinement. Seuls les préfets peuvent autoriser l'ouverture des marchés, au cas par cas, en prenant des dérogations sur demande des maires.

Villeurbanne vient d'en obtenir, ce qui permettra à la ville de proposer six marchés par semaine dès le 6 avril (lire ici). Rien n'a été annoncé dans ce sens à Lyon, pour l'instant.

Contactée par Lyon Capitale, la préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes se dit prête à étudier toute demande de dérogation. Comme depuis la parution du décret, deux conditions pour l'obtenir sont nécessaires selon la préfecture : "le besoin local d'un approvisionnement et le respect de condition sanitaire". En effet, les communes qui veulent organiser des marchés doivent respecter plusieurs conditions impératives comme une limitation des étals, une gestion des flux d'acheteurs pour qu'ils gardent leur distance entre eux, ou bien encore la présence de gel hydroalcoolique.

Par ailleurs, la préfecture explique travailler actuellement avec "les chambres d'agriculture et les collectivités pour trouver des solutions alternatives aux marchés".

La balle est désormais du côté de la ville de Lyon.

3 commentaires
  1. JANUS - 3 avril 2020

    La fermetures des petits marché de Lyon bien organisés pour la pandémie est une hérésie

  2. Yannbi - 3 avril 2020

    Je suis écoeuré apparemment j ai joué le jeu de ne pas sortir depuis 3 semaines c est énorme pour un forain .....par contre je constate qu il suffit de demander une dérogation pour que tout s arrange !!!!un marché dans un village pas de souci mais quand je vois tout les marchés sauvages qui s ouvrent sur les places et parking et attention que les agriculteurs ,fromages, charcutier et les autres ?????ils n ont pas le droit de travailler ???a bon entendeur

  3. 1marie - 4 avril 2020

    Bonjour,
    la ville de LYON se doit de réorganiser les marchés sur LYON. Ne serait ce pour que les producteurs locaux puissent écouler leur marchandises. De plus les prix pratiqués par certains petits commerces, ou même des livraisons à domicile par des maraichers sont prohibitifs !!!
    En restreignant les accès au marché, et avec la volonté de tous on devrait y arriver.

    Je partage l'avis de Yannbi.

    Merci à vous

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut