La manifestation à Lyon le 21 septembre 2019, @Lucas Lemmel / Lyon Climat

Marche pour le climat : à Lyon, après la marche, les organisateurs appellent à continuer la mobilisation

Ils exigeaient "une vraie loi climat". Environ 6000 personnes ont marché pour le climat dimanche dans les rues de Lyon. Les collectifs organisateurs appellent désormais continuer la mobilisation au-delà de la marche.

Environ 6000 personnes se sont réunies et ont marché dimanche à Lyon (lire ici) pour dénoncer le manque d'ambition de la loi climat débattue et adoptée en première lecture mardi dernier à l'Assemblée nationale où seulement quelques propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat ont été reprises dans ce texte.

Lire aussi : Loi climat votée ce mardi : à Lyon, une grande "marche de sanction" prévue ce dimanche, décryptage

Pour beaucoup, pour les associations environnementales comme pour des institutions plus neutres comme le Haut conseil d'état pour le climat ou le Conseil d'Etat, le compte n'y est pas. Trop peu de propositions de l'ambitieuse Convention Citoyenne pour le Climat ont été vraiment reprises dans cette loi climat et résilience, beaucoup sont jugées insuffisantes. Ou alors avec trop d'exceptions, vidées de leur substance, qui rendent les mesures illisibles ou inefficaces.

6000 personnes ont donc marché ce dimanche à Lyon. Plus de 100 000 en France. Et après ? A Lyon, les collectifs organisateurs appellent désormais à continuer la mobilisation au-delà de la marche d'aujourd'hui. "Aujourd’hui, nous avons besoin de monde pour changer le système. Rejoignez-nous dans les collectifs, les associations, les syndicats, les mouvements populaires ! Mobilisez-vous à nos côtés pour lutter pour une vraie justice sociale et climatique", écrivent-ils de concert après la marche.

A Lyon, la marche était co-organisée par deux collectifs citoyens : Lyon Climat, une coalition de seize associations qui luttent pour la justice climatique à Lyon et qui organise notamment les marches pour le climat à Lyon depuis leur création et le collectif "Plus Jamais Ca Rhône", coalition d'associations écologistes, altermondialistes et de syndicats, crée en décembre 2020 et notamment connu pour une action contre l'implantation d'un entrepôt d'Amazon vers l'aéroport de Lyon.

Lire aussi : "Le compte n'y est pas" : Grégory Doucet, le maire de Lyon, marchera aussi dimanche pour une vraie loi climat

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut