Banderole Manifestation loi travail 31 mars
© Quentin Duval

Manifestation loi Travail à Lyon : des "incidents mineurs" ce matin

Ce jeudi après-midi, une nouvelle manifestation contre la loi El Khomri est prévue aux alentours de 13 heures. Les mobilisations ont déjà commencé ce matin et ont donné lieu à des incidents mineurs.

Une vingtaine de jours après la dernière manifestation contre la loi Travail, une nouvelle mobilisation se prépare, cet après-midi à Lyon. C’est la septième manifestation depuis le 9 mars.

Manifestants et syndicats (CGT, FO, Solidaire, Unef, CNT Solidarité ouvrier, FSU et CNT) se sont donné rendez-vous à partir de 13 heures à la Manufacture des tabacs (métro Sans-soucis). Le cortège devrait ensuite traverser le cours Gambetta, le pont de la Guillotière pour finalement arriver place Bellecours. Ils ont choisi d’emprunter le parcours qui avait rassemblé le plus de manifestants, le 31 mars : 15 000 selon la police et 30 000 selon les organisateurs.

Des lycéens mobilisés ce matin

Le texte de loi devrait être examiné le 3 mai à l’Assemblée. À quelques jours de l’échéance, la mobilisation pourrait être intense. Une cinquantaine de lycéens avaient déjà investi la place des Terreaux ce matin et le lycée Ampère était bloqué.

 

Des manifestants auraient également pris le chemin de l’Hôtel de Police ce matin et été dispersés par les policiers qui auraient fait usage de gaz lacrymogène. Une information qui n’a pas été confirmée par la préfecture, qui révèle en revanche que des incidents mineurs ont eu lieu dans la matinée. Au lycée Lumière, dans le 8e arrondissement, alors que des lycéens installaient des palettes dans la rue, l’une d’elles serait tombée sur le pied du proviseur. Un accident sans gravité.

Près de 80 jeunes auraient également investi les rues de Saint-Priest, bloquant ainsi les automobilistes, mais les policiers sur place n’ont relevé aucun incident particulier.

Faire défiler vers le haut