Gilets jaunes @Simon Alves

Manifestation des Gilets jaunes à Lyon : trois périmètres de sécurité

Ce samedi 14 septembre, une manifestation nationale des Gilets jaunes est prévue à Lyon à l'occasion de l'acte 44. La préfecture du Rhône annonce, à cette occasion, la mise en place d'un système de périmètre jamais vu depuis le début du mouvement, puisqu'il y en aura trois.

Pour l'acte 44, ce 14 septembre, les Gilets jaunes organisent deux manifestations nationales en France, celle du Nord à Nantes, et celle du Sud à Lyon. À cette occasion, la préfecture du Rhône annonce la mise en place de trois périmètres de sécurité où les manifestations seront interdites de 12 heures à 22 heures. Un dispositif jamais vu encore depuis le début du mouvement. La préfecture invoque des "appels à manifestations non déclarées [...] susceptibles de générer d’importants troubles à l’ordre public."

Ainsi, on retrouvera trois zones :

"Périmètre 1, dit « Presqu’île », délimité par la rue du Puits Gaillot, la place des Terreaux, la rue d’Algérie, le quai Saint-Vincent, le quai de la Pêcherie, le quai Saint Antoine, le quai des célestins, le quai Tilsitt, le quai du Maréchal Joffre, le quai Rambaud, le quai Perrache, le quai du Docteur Gailleton, le quai Jules Courmont, le quai Jean Moulin"

"Périmètre 2, dit « Part-Dieu », délimité par l’angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette, rue Paul Bert, rue du Lac, rue Desaix, boulevard Marius Vivier-Merle, avenue Georges Pompidou, rue de la Villette et cours Lafayette jusqu’au Rhône, hors quai Sarrail. Ce quai ainsi que la rue Paul Bert sont exclus de ce périmètre."

"Périmètre 3, dit « Vieux-Lyon », délimité par la place de la Commanderie, rue St Georges, rue Caillat, montée du Gourguillon, place de la Trinité, rue Tramassac, rue du Boeuf, montée des Chazeaux, montée St Barthélémy, place Saint-Paul, rue Octavio Mey, quai de Bondy, quai Romain Rolland et quai Fulchiron".

Les passants pourront accéder à ces périmètres, des contrôles de police seront néanmoins effectués à l'intérieur. Le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes a également pris un arrêté interdisant : "la consommation en réunion d’alcool sur la voie publique, la vente, la détention et l’usage de feux d’artifices, fusées et pétards (catégories F2, F3 et T1) ainsi que le transport et la détention de carburant en récipient portable, d’acide et de tous produits inflammables et chimiques".

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 11 septembre 2019

    "tous produits inflammables et chimiques" sauf pour les forces de l'ordre qui ont le droit de gazer tout le monde même de façon préventive ! 🙂
    Et dire que c'est au chlore et c'est toxique... même les policiers/CRS en absorbent plein... Y'a que les chefs bien loin qui respirent le bon air :o)
    .
    Sinon, pour les Zones Commerciales à Défendre, il manque le nouveau IKEA non ? 😀

    1. philippechaumont - 12 septembre 2019

      Manifester est un droit constitutionnel et, évidemment, rien ne doit l'entraver. Mais ce droit va-t-il jusqu'à permettre aux manifestants de mettre le feu aux magasins le long du trajet de la manifestation ? Je pense que vous seriez commerçant sur le trajet des manifestants, votre point de vue serait sans doute légèrement différent, bien qu'on ait l'impression que les gaz lacrymogènes des CRS n'empêchent pas grand chose 🙂

      1. vieux caladois - 12 septembre 2019

        en effet, il semblerait que la seule loi que connaissent ces gens-là soit...la leur...et que, nettement minoritaires, ils voudraient l'imposer à tous...on est dans un monde qui ne vit que par la communication, même violente et qui privilégie le paraitre à l'être (mais cela est un problème plus global) ...et quand consulte plusieurs forums d'expression, on peut se demander qui manipule réellement (et non ce qu'en disent les médias)...il suffit d'étudier un peu les commentaires de leur propagande pour en reconnaitre ce qui est baptisé les éléments de langage...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut